Nathan Denette Nathan Denette / La Presse Canadienne

TORONTO — William Nylander récupère une rondelle libre durant un exercice en situation d’avantage numérique et décoche un tir qui rentre dans l’ouverture en effleurant le poteau du côté éloigné.

Ses mains agiles sont mises en évidence une autre fois quelques minutes plus tard, quand il dégaine à la vitesse de l’éclair pour inscrire deux buts.

Entre les deux séquences, l’ailier des Maple Leafs passe toutefois beaucoup de temps plié en deux, le bâton accoté sur ses genoux, alors qu’il tente de reprendre son souffle.

«Il y a huit matchs préparatoires et un camp pour une raison, a rappelé l’entraîneur-chef des Maple Leafs, Mike Babcock. La ligue commence lentement, puis ça accélère.

«C’est difficile quand vous arrivez en retard.»

Nylander s’est entraîné avec ses coéquipiers pour une première fois vendredi, une semaine après que le joueur autonome avec compensation eut mis fin à sa dispute contractuelle en signant un contrat de six saisons et 45 millions $ US.

Âgé de 22 ans, Nylander, qui a été impliqué dans un accident de la route mineur avec son coéquipier Kasperi Kapanen vendredi, a disputé un premier match jeudi soir même s’il n’avait toujours pas participé à un entraînement complet. Les Leafs ont perdu 5-4 en prolongation face aux Red Wings de Detroit.

Il devait rejoindre ses coéquipiers mercredi, mais le programme a changé quand l’autobus de l’équipe a connu des ennuis mécaniques après le match de la veille à Buffalo et les Leafs sont rentrés à la maison seulement vers 3 h du matin.

Nylander a seulement joué pendant 12 minutes 29 secondes face aux Red Wings, mais il a insisté pour dire que ce n’était pas en raison de sa condition physique. Le Suédois est resté sur le banc pendant les dernières 14:35 du match.

«Est-ce que je m’attendais à ce qu’il soit différent? Pas vraiment, a dit Babcock. Est-ce que je pense que ça va lui prendre du temps? Bien sûr, mais je ne crois pas que ‘Willy’ est inquiet. Je ne suis pas inquiet.»

Nylander s’est entraîné avec un club junior en Suède et brièvement avec une formation professionnelle en Autriche en attendant une résolution de sa situation contractuelle. On est loin du rythme du 29e match d’une saison dans la LNH après une pause de sept mois.

«C’est bien d’avoir un premier match dans les jambes, a dit Nylander. Et j’ai aussi un entraînement maintenant. Je me sens un peu mieux.»

Nylander a joué en compagnie d’Auston Matthews et Patrick Marleau jeudi, mais s’entraînait sur l’unité de Nazem Kadri, vendredi.

Marleau, qui avait obtenu congé, devrait jouer à la gauche de Kadri et Nylander quand les Leafs commenceront un voyage de cinq matchs avec un arrêt à Boston samedi. Matthews devrait jouer en compagnie de Kapanen et Andreas Johnsson.

Kadri a noté que l’ajout de Nylander à un groupe qui compte aussi déjà sur John Tavares et Mitch Marner devrait compliquer la tâche des adversaires.

«Il est un autre excellent joueur que l’équipe adverse doit surveiller, a dit Kadri. Ce n’est pas facile de décider qui va jouer contre qui. Ça nous donne un avantage.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!