JONATHAN HAYWARD JONATHAN HAYWARD / La Presse Canadienne

VANCOUVER — Les Américains Madison Hubbell et Zachary Donohue ont mis la main sur la médaille d’or à l’épreuve de danse sur glace lors de la Finale du Grand Prix, qui se déroulait à Vancouver, samedi.

Le duo s’est une fois de plus hissé au sommet du classement après avoir offert une solide performance vendredi et ont récolté un pointage combiné de 205,35 pour s’emparer du premier rangé

Hubbell a affirmé qu’ils avaient récemment revampé les deux programmes et qu’ils tentaient d’être plus détendus durant leur numéro.

«Nous avions que si nous voulions atteindre les meilleurs niveaux et remporter un titre de championnat, nous devions arrêter d’avoir peur et nous devions commencer à donner tout ce que nous avions quand ça comptait.»

Les Russes Victoria Sinitsina et Nikita Katsalapov ont décroché la médaille d’argent, grâce à un pointage de 201,37, suivi des Italiens Charlene Guignard et Marco Fabbri (198,65 points), qui se sont taillé une place sur la troisième marche du podium.

En soirée, les Français Vanessa James et Morgan Cipres sont venus de l’arrière pour s’emparer de la médaille d’or lors de l’épreuve de programme libre de couples.

«De remporter la compétition, c’est comme un rêve pour nous, surtout à ce niveau de compétition. Tout le monde a été fantastique. C’était très serré», a déclaré Cipres.

Les Chinois Cheng Peng et Yang Jin ont remporté la médaille d’argent avec une récolte de 216,90 points, tandis que les Russes Evgenia Tarasova et Vladimir Morozov ont terminé au troisième échelon grâce à un score de 214,20.

Cipres et James — qui est originaire de Scarborough, en Ontario — se classaient au quatrième rang après la première séance du programme court, mais ont été en mesure de remonter la pente pour l’emporter.

Plus tôt samedi, la jeune patineuse japonaise Rika Kihira a remporté la médaille d’or lors de la Finale du Grand Prix, qui se déroulait à Vancouver, samedi.

«Mes échecs des dernières saisons m’ont vraiment motivée à faire mieux, a mentionné Kihira. J’ai promis que j’allais me souvenir de mes erreurs et que je n’allais pas les répéter.»

Âgée de 16 ans, Kihira a reçu un pointage combiné de 233,12, et ce, même si elle a chuté en tentant d’atterrir un triple axel lors de son programme libre.

Kihira a établi un nouveau sommet personnel, battant les 224,31 points qu’elle avait récoltés le mois passé, au Japon, et qui lui avaient permis de gagner le trophée NHK.

Kihira a devancé la championne olympique en titre, la Russe Alina Zagitova, pour monter sur la plus haute marche du podium.

Zagitova, qui est également âgée de 16 ans, a obtenu un pointage de 226,53. Le Russe a perdu des points parce qu’elle n’a pas réussi toutes ses rotations en voulant exécuter un triple boucle piqué.

Zagitova a fait savoir que cette erreur l’a aidée à garder sa concentration pour le reste du programme, mais elle a ajouté qu’elle allait passer le reste de la saison à travailler sur ses habiletés.

Zagitova a fait écarquiller les yeux l’an dernier, lors de son entrée en scène chez les séniors. Elle a signé des victoires sur le circuit du Grand Prix avant de remporter l’or aux Championnats européens.

Cette saison, elle a éprouvé quelques difficultés.

«La première saison chez les séniors est plus facile que la deuxième, a affirmé Zagitova. C’est comme ça parce que quand tu patines pour la première fois, il n’y a pas d’attentes et tu peux simplement y aller comme tu le sens.»

La compatriote de Zagitova, Elizaveta Tuktamysheva, s’est hissée sur la troisième marche grâce à un total de 215,32 points.

La finale chez les dames mettait uniquement en vedette des patineuses originaires de la Russie et du Japon.

Lors de la journée de vendredi, l’Américain Nathan Chen a mis la main sur la médaille d’or à la compétition masculine alors que le Canadien Keegan Messing a pris le cinquième échelon.

Chez les juniors, le patineur de 13 ans Stephen Gogolev, de Toronto, a gagné la médaille d’or.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!