OTTAWA – James Neal et Jarome Iginla ont inscrit deux buts chacun et les Penguins de Pittsburgh ont resserré leur emprise sur leur série demi-finale de l’Association de l’Est, mercredi, en battant les Sénateurs d’Ottawa 7-3 lors du match no 4.

Les Penguins mènent maintenant la série 3-1 et la cinquième rencontre aura lieu vendredi, à Pittsburgh.

Chris Kunitz, Pascal Dupuis et Sidney Crosby ont aussi touché la cible pour les Penguins, alors que Milan Michalek, Kyle Turris et Daniel Alfredsson ont répliqué pour les Sénateurs.

«Je sais ce que nous allons faire», a dit Alfredsson en parlant du cinquième match.

«Nous allons nous présenter et disputer tout un match. Ça ne m’inquiète pas du tout. Nous n’abandonnons jamais et ce n’est pas maintenant que nous allons commencer. Nous savons que nous sommes dans une position difficile, mais nous n’abandonnons jamais et ça ne va pas changer.»

Les Sénateurs ont rapidement pris les devants en première période — et comme lors de leur victoire en deuxième période supplémentaire dans le match no 3, dimanche, ils ont utilisé la manière difficile pour trouver le fond du filet.

Pendant une punition au défenseur Sergei Gonchar, Alfredsson a remis au centre à Michalek, qui a foncé entre Kristopher Letang et Evgeni Malkin afin de s’échapper. Il a battu le gardien Tomas Vokoun à l’aide d’un tir bas du côté de la mitaine, offrant aux Sénateurs un deuxième but en infériorité numérique en autant de rencontres.

C’était la première fois de la série que les Sénateurs prenaient les devants pendant un match et cela n’a pas duré très longtemps.

Craig Anderson a réussi plusieurs arrêts spectaculaires devant le filet des Sénateurs avant de finalement céder contre Neal, qui a profité d’une rondelle libre pour niveler la marque.

Les Sénateurs sont toutefois revenus à la charge 1:19 plus tard. Alors que Vokoun était étendu devant son filet, Turris a sauté sur un retour pour relancer les siens en avant.

Les Penguins n’ont pas perdu de temps en deuxième période. Après 1:08 de jeu, Kunitz s’est faufilé derrière la défensive des Sénateurs et s’est présenté seul devant Anderson, qu’il a déjoué entre les jambières. Seulement 40 secondes plus tard, Anderson a accordé un retour de lancer et la rondelle s’est retrouvée directement sur la lame du bâton d’Iginla. Ce dernier n’en demandait pas tant et il a offert une avance de 3-2 aux Penguins.

Ces deux buts rapides ont semblé couper le souffle des partisans des Sénateurs et les Penguins ont achevé leur proie avec quatre buts lors de la première moitié du troisième engagement.

«Nous avions cette impression que nous aurions besoin d’autant de tirs que possible afin de battre ce gars-là (Anderson). Et nous avons gardé cet état d’esprit», a expliqué l’entraîneur-chef des Penguins, Dan Bylsma.

«Nous avions besoin de tirer de tous les angles et à chaque fois que possible afin d’envoyer une rondelle derrière lui.»

Anderson a été chassé de son filet en troisième période après avoir concédé un sixième but et Robin Lehner a pris la relève. Anderson a tout de même réussi 32 arrêts. Lehner a cédé une fois face à quatre tirs.

Vokoun s’est racheté après avoir mal paru sur le deuxième filet des Sénateurs et a terminé sa soirée de travail avec 30 arrêts à son dossier.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!