GÉRONE, Espagne – Le cycliste canadien Ryder Hesjedal est de retour sur son vélo et il est prêt à aller de l’avant, pour ainsi laisser derrière lui les grosses déceptions du mois dernier.

Hesjedal a quitté hâtivement le Tour de Suisse après avoir subi des contusions et des coupures en faisant une dure chute, plus tôt cette semaine. Quelques semaines plus tôt, il a dû se retirer du Giro, où il était le champion en titre, à cause d’une infection respiratoire.

«Dans le cyclisme, il y a beaucoup plus de bas que de hauts, a dit le natif de Victoria à partir de Gérone, en Espagne. C’est comme ça, tout simplement. C’est inévitable une fois que vous avez atteint un certain niveau.»

L’athlète de 32 ans avait bien amorcé le Tour de Suisse, se plaçant deuxième du général après deux étapes. Il a toutefois chuté quand un rival a heurté sa roue avant à plus ou moins 50 km de l’arrivée entre Montreux et Meiringen, lundi.

Hesjedal a reçu des soins à l’hôpital avant de retourner à Gérone mardi. Il a passé une heure sur son vélo mercredi, puis a recommencé l’entraînement normal jeudi.

Le cycliste de Garmin-Sharp voit le verre comme à moitié plein, car il a la chance de prendre un répit avant le Tour de France, qui commencera le 29 juin.

«Ce qui m’est arrivé en Italie et en Suisse me motive encore plus à obtenir des résultats, a dit Hesjedal. C’est sûr que c’est une bonne chose d’être reposé avant de commencer une course de trois semaines. Je sais que je suis en bonne forme et que ça se passe bien au niveau du conditionnement.»

Lors de la Grande boucle de 2012, Hesjedal a été pris dans une chute massive lors de la sixième étape, devant ensuite se retirer en raison de blessures à la hanche et à la jambe gauche.

Les empilages sont une réalité dans un sport où la météo peut compliquer la tâche de coureurs ayant déjà peu d’espace de manoeuvre, dans un peloton.

«Je retiens le positif d’une compétition, a dit Hesjedal. Quand ça va moins bien, ça vous motive à vouloir connaître de meilleurs jours. Le sport est comme ça, et ça vaut aussi pour la vie en général.»

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!