SHERBROOKE, Qc – Elles sont jumelles et elles participent aux Jeux du Canada. Elles doivent former un duo en volleyball de plage, croyez-vous, ou ce sont des kayakistes ou des joueuses de basketball. Non, l’une est en athlétisme et l’autre en aviron. Vous aurez compris qu’on ne parle pas ici de jumelles identiques.

«Identiques? Non, pas du tout, confirme Ariane Dubois en riant. Ma soeur Marilyse a les yeux bruns et les cheveux châtains et moi les yeux pers et les cheveux blonds. Elle est un peu plus grande et musclée. Elle est aussi plus extravertie, c’est le boute-en-train de la famille. Moi je suis plus réservée. Les gens ne réalisent pas souvent en nous voyant que nous sommes des jumelles.»

Les Lavalloises âgées de 18 ans vivent l’expérience des Jeux de Sherbrooke en double, mais distante l’une de l’autre.

«C’est un peu dur parce que nous ne sommes pas dans les mêmes résidences au village des athlètes et nous avons des horaires différents, continue Ariane, une lanceuse de disque et de marteau en athlétisme. On se voit souvent à la cafétéria lors des repas et on en profite pour se raconter nos journées.»

Ce n’est pas comme si elles étaient inséparables, de toute façon. Chacune a son groupe d’amis et elles ont le sentiment d’être davantage proches comme le sont des soeurs.

Ariane a commencé à faire de l’athlétisme vers l’âge de 15 ans, mais Marilyse ne l’a pas suivie.

«Elle n’a pas développé une passion comme moi. Ce n’est pas parce que je n’ai pas essayé», lance Ariane.

«Elle, plusieurs de ses amies sont en aviron. Elle a vraiment aimé ça et elle a vite progressé. Ça fait à peine un an qu’elle a commencé. Elle souhaitait venir aux Jeux du Canada, mais elle ne croyait pas que ce serait possible. Je pense que ça l’a piquée au vif de voir que j’allais faire l’équipe d’athlétisme, avance-t-elle. Elle s’est mise à la tâche et le rêve est devenu réalité.»

Ariane a su la première qu’elle irait aux Jeux ce printemps. Marilyse a reçu la bonne nouvelle une semaine plus tard.

À Sherbrooke, Marilyse s’est qualifiée pour les finales féminines en aviron du deux et du quatre en pointe, ainsi que du huit en pointe avec barreur, vendredi et samedi. Ariane sera en action au disque et au marteau, jeudi. Chacune pourra donc aller voir l’autre à l’oeuvre, et papa et maman ne manqueront pas ça pour tout l’or du monde.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!