SHERBROOKE, Qc – En s’entassant un peu, le podium de la course sur route féminine en cyclisme aurait pu accueillir quatre Québécoises, mercredi, aux Jeux du Canada. C’est dire combien les filles ont été intraitables.

Alizée Brien a effacé la déception qu’elle a connue au contre la montre, deux jours plus tôt, en devant «se contenter» de la médaille d’argent. Le couteau entre les dents, l’or n’allait pas lui échapper.

«On voulait travailler en équipe pour faire mal aux jambes de nos adversaires et nous donner une chance de monopoliser le podium, a commenté Brien, beaucoup plus heureuse que lundi. Ç’a été une grande réussite. Je dois une fière chandelle aux filles.»

La cycliste de Saint-Jérôme a survolé la compétition en l’emportant par un écart de presque cinq minutes, grâce à un temps de deux heures, 17 minutes et 23 secondes pour 77 kilomètres de course.

Brien a profité du travail inlassable de trois coéquipières: Adriane Provost, Elisabeth Albert et Anne-Marie B. Morin — la dernière n’ayant cependant pas pu accompagner les autres sur le podium.

Provost, de Terrebonne, a obtenu la médaille d’argent avec un temps de 2h22:15 et Albert, de Québec, a suivi en tête d’un groupe chronométré en 2h23:30.

Les efforts de B. Morin ont tout de même été soulignés par ses coéquipières. Après la cérémonie de remise des médailles, elles l’ont fait monter sur le podium pour une séance de photographies. Elle le méritait amplement.

Les gars ont été très forts en allant chercher deux des trois médailles. Pierrick Naud a remporté l’or et James Piccoli le bronze. Naud, de Montréal, a devancé au sprint l’Ontarien Matteo Alexander Dal-Cin, en avalant les quelque 122 kilomètres de l’épreuve en 3h11:53. Piccoli, de Montréal, médaillé d’argent au contre la montre masculin, a fini à 41 secondes d’eux.

La centaine franchie

Poursuivant sur sa lancée de début du deuxième bloc de compétition, avec une nouvelle récolte de 14 médailles, le Québec a consolidé son emprise sur la deuxième position, avec 101. Au décompte provisoire, l’Ontario mène avec 133. L’Alberta en a 74 et la Colombie-Britannique 71.

En canoë-kayak, l’équipage masculin C-4 200 mètres a gagné la seule médaille d’or des sept du Québec, mercredi.

Alex Tessier, de Trois-Rivières, a obtenu la seule d’argent des épreuves individuelles au K-1 5000 mètres, en 22:06,900 minutes. Le C-2 hommes 5000 mètres a glané l’autre.

Les quatre médailles de bronze ont été l’affaire d’Émilie Simard, en K-1 5000 mètres, des embarcations féminines de K-2 et de K-4 5000, ainsi que du C-2 féminin 5000.

Blais-Bélanger, pour l’or

En escrime, Marc-Antoine Blais-Bélanger, d’Outremont, n’a pas été trop dépaysé à son retour des Mondiaux d’escrime, en atteignant le match de la médaille d’or du tournoi masculin à l’épée.

Son coéquipier Clément Féménias-Métivet, de Québec, a perdu en demi-finale, mais il est assuré d’une médaille de bronze.

Au fleuret féminin, le sort a voulu que les Québécoises Ariane Bilodeau et Elisabeth Hurtubise s’affrontent en demi-finale. Hurtubise, de Sainte-Thérèse, a eu le dernier mot 15-14 et elle combattra pour l’or, samedi. Bilodeau, de Montréal, devra se contenter du bronze.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!