The Associated Press Charles Hamelin (au centre)

TURIN, Italie – Charles Hamelin a poursuivi sa domination à la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste de Turin, en Italie. Après avoir triomphé la veille sur 500 mètres, l’athlète de Sainte-Julie a frappé à nouveau dimanche, cette fois au 1000 mètres. En plus de cette victoire, il a également accédé à la plus haute marche du podium en compagnie de ses coéquipiers du relais masculin.

Hamelin a tout juste devancé au fil d’arrivée le Russe Victor An en finale du 1000 m. Vladimir Grigorev, également de la Russie, a terminé troisième devant Olivier Jean, de Lachenaie.

«Je ne peux pas mieux me sentir qu’en ce moment et tout ce que je fais fonctionne! J’ai utilisé la bonne stratégie et dépensé mon énergie de façon économique pour me battre jusqu’à la fin. Je ne peux pas demander mieux et ma confiance ne fait que grandir», a soutenu Hamelin qui voit en ces résultats le fruit de tout le travail accompli à l’entraînement depuis les Jeux de Vancouver.

«Les quatre finalistes du 1000 mètres étaient les mêmes que ceux à la finale du 500 mètres et c’est assez exceptionnel de voir ça. C’est très encourageant pour la prochaine Coupe du monde qui aura lieu en Russie», a poursuivi celui qui affirme que le 1000 mètres a toujours été sa distance préférée.

En finale B, Charle Cournoyer a fini troisième. Au classement cumulatif, le patineur de Boucherville a conclu au septième rang.

Le relais masculin, formé de Cournoyer, Hamelin, Jean, François Hamelin et Michael Gilday, a été impeccable. Après avoir gagné leur vague de demi-finale, les Canadiens ont eu le meilleur sur les Russes en finale. Les Néerlandais ont décroché la médaille de bronze.

«Le relais va beaucoup mieux que l’année passée. Cette année, nous sommes confiants, nous travaillons bien et nous ne paniquons pas dans les moments critiques. Nous sommes unis et avons du plaisir sur la glace», a précisé Charles Hamelin.

Du côté féminin, Marianne St-Gelais, de Saint-Félicien, s’est classée deuxième de la finale B au 1000 mètres, ce qui lui a valu le sixième rang cumulatif de l’épreuve. La Sud-Coréenne Shim Suk-Hee s’est imposée sur la distance devant ses compatriotes Kim Alang et Park Seung-Hi.

Jessica Hewitt, qui réside à Montréal, et Valérie Maltais, de La Baie, se sont toutes deux arrêtées en quarts de finale. Elles se sont respectivement classées 10e et 17e.

Hewitt, Maltais et St-Gelais faisaient équipe avec l’Albertaine Jessica Gregg au relais. Après avoir remporté leur vague de demi-finale, elles ont conclu au quatrième rang en finale. Ce sont les Sud-Coréennes qui ont enlevé les honneurs de l’épreuve. Les Chinoises ont mérité la médaille d’argent et les Italiennes, celle de bronze.

Rappelons que les Coupes du monde de Turin et de Kolomna, qui sera disputée la semaine prochaine en Russie, servent de sélections pour déterminer le nombre de patineurs par épreuve que chaque nation pourra déléguer aux Jeux olympiques de Sotchi.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!