CALGARY – Jamie Gregg a gagné des médailles et en confiance lors du premier arrêt du circuit de la Coupe du monde cette saison, tandis que Christine Nesbitt est rentrée chez elle les mains vides.

Originaire d’Edmonton, Gregg a obtenu une deuxième médaille de bronze au 500 mètres, dimanche, après avoir également gagné le bronze vendredi sur la même distance.

Ses deux médailles ont été les seules récoltées par le Canada à Calgary. L’équipe canadienne féminine de poursuite a terminé quatrième, dimanche.

La formation canadienne de patinage de vitesse longue piste participera à trois autres étapes de la Coupe du monde avant les essais en fin de décembre et début janvier qui serviront à déterminer les patineurs qui représenteront le pays aux Jeux olympiques de Sotchi, en Russie.

Nesbitt, la championne olympique en titre sur 1000 mètres, a terminé 10e sur cette distance dimanche, à 1,77 seconde de la gagnante, l’Américaine Heather Richardson.

Son chrono d’une minute 15 secondes a été de plus de deux secondes plus lent que le record du monde qu’elle a établi à Calgary en 2012.

L’athlète de 28 ans originaire de London a été ennuyée par des raideurs au dos au cours des dernières semaines, mais elle avait insisté pour dire que ce n’était pas un problème après avoir terminé septième au 1500 mètres, samedi.

Gregg et le Néerlandais Ron Mulder ont terminé à égalité au troisième rang au 500 mètres masculin grâce à un temps identique de 34,52 secondes. L’Américain Tucker Fedricks a triomphé en 34,46 secondes et le Sud-Coréen Tae-Bum Mo a suivi en 34,47 secondes.

Les Néerlandais Sven Kramer et Jorrit Bergsma sont montés sur les deux plus hautes marches du podium au 5000 mètres masculin. Lucas Makowsky, de Saskatoon, a pris le 16e rang.

Les Néerlandaises ont aussi triomphé en poursuite chez les dames, devant les Japonaises et les Polonaises. Les Canadiennes Ivanie Blondin, Brittany Schussler et Kali Christ ont terminé quatrième.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!