Les séries éliminatoires au hockey résonneront peu au Québec, tandis que les téléspectateurs seront rivés à leur écran en Colombie-Britannique, laisse croire un sondage Harris-Décima, dévoilé jeudi.

À l’échelle nationale, 35 pour cent des Canadiens ont dit avoir l’intention de suivre de très près ou de façon «plutôt» assidue les séries de la Coupe Stanley.

Ce taux plonge à seulement 20 pour cent au Québec et grimpe à 55 pour cent en Colombie-Britannique.

Le vice-président principal d’Harris-Décima, Doug Anderson, a fait remarquer que l’exclusion des séries du Canadien de Montréal fait en sorte que les résidants du Québec sont «beaucoup moins enclins» à suivre les autres équipes en lice.

M. Anderson a grandi près de Montréal et a dit se souvenir des années fébriles au cours desquelles le Canadien était régulièrement parmi les principaux prétendants au prestigieux titre.

Dans l’ensemble du pays, 64 pour cent des personnes interrogées ont dit ne pas prévoir suivre les séries de près cette année.

«Il n’est pas essentiel pour être Canadien d’être un fan de hockey», a laissé entendre M. Anderson.

Pour ce qui est du choix de l’équipe victorieuse, la plupart des Canadiens souhaitent voir l’une des deux équipes canadiennes encore en lice décrocher le précieux trophée. Les Canucks de Vancouver ont une légère avance, avec 39 pour cent d’appuis contre 30 pour cent pour les Sénateurs d’Ottawa.

Sans surprise, Vancouver récolte la plupart de ses voix dans l’Ouest canadien, alors qu’Ottawa obtient la faveur des résidants de l’Est.

Compte tenu des chances données à chacune des équipes de remporter la coupe, le porte-parole d’Harris-Décima a dit être quelque peu surpris du soutien obtenu par les Sénateurs.

«Au préalable, les discussions entre nous au bureau allaient plutôt dans le sens d’un appui des Canadiens aux Canucks de Vancouver», a-t-il souligné.

En Colombie-Britannique, 80 pour cent des personnes interrogées ont choisi les Canucks, cinq pour cent ont opté pour les Sénateurs et neuf pour cent comptaient d’autres favoris.

Concernant les cinq pour cent appuyant les Sénateurs, M. Anderson a suggéré qu’il s’agit peut-être «de résidants d’Ottawa qui ont déménagé en Colombie-Britannique».

En Ontario, seulement 42 pour cent des gens ont choisi les Sénateurs contre tout de même 29 pour cent pour les Canucks.

Le sondage téléphonique a été mené auprès de 1000 personnes ce mois-ci. La marge d’erreur est de 3,1 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!