MONTRÉAL – Les Alouettes de Montréal ne pouvaient trouver meilleure façon de conclure leur été. Devant les nouveaux membres du Temple de la renommée Ben Cahoon et Uzooma Okeke, les troupiers de Tom Higgins ont causé la surprise en disposant des Stampeders de Calgary, meilleure équipe de la Ligue canadienne de football, 31-15 et sont demeurés au coeur de la course aux séries dans l’Est.

Les Alouettes n’avaient pas le choix: les Tiger-Cats de Hamilton (4-7) et les Argonauts de Toronto (4-8) ont tous deux inscrit de rares victoires par des formations de l’Est contre celles de l’Ouest cette semaine, si bien qu’afin de demeurer dans la course, les Oiseaux devaient les imiter.

«C’est une très grosse victoire, a admis le demi de coin Geoff Tisdale. Nous savions que ces deux équipes venaient de remporter la victoire, mais nous savions aussi que nous ne pouvions pas nous en soucier, que nous devions gagner notre match. Nous connaissions l’importance de cette rencontre.»

«Je n’ai pas accordé beaucoup d’attention à ces matchs, mais je pense que tous nos joueurs désiraient demeurer au coeur de cette course aux séries, a pour sa part déclaré Higgins. Quel bon week-end pour les clubs de l’Est qui se sont mis à battre les clubs de l’Ouest.»

Il est vrai que les Stamps (10-2) étaient privés de leur quart partant Bo Levi Mitchell, du demi offensif étoile Jon Cornish, de l’ailier espacé Marquay McDaniel et de l’ailier défensif Charleston Hughes. Qu’à cela ne tienne, les Alouettes (4-8) ont joué du football inspiré pour leur permettre d’inscrire une importante victoire, leur troisième consécutive à domicile, où 19 892 spectateurs s’étaient déplacés.

«Il y a de très bons joueurs de football au sein de ces deux équipes, a noté l’entraîneur-chef. On savait qu’on ne pouvait rien prendre pour acquis. Oui, ils ont beaucoup de blessés, mais tout le monde doit composer avec cette situation en cours de saison. J’ai trouvé qu’ils avaient chèrement vendu leur peu.»

Après avoir vu les Stampeders niveler la marque à 15 partout au retour de la pause, les Alouettes ont inscrit 16 points sans réplique à compter de la fin du troisième quart pour s’assurer de cette victoire: trois placements de Sean Whyte (18, 34 et 27 verges) ainsi que le troisième touché de la saison de Duron Carter, sur une passe de 10 verges.

La défense des Alouettes a ensuite scié les jambes des Stamps quand Kyries Hebert a provoqué l’échappé du porteur de ballon Matt Walter recouvré par Alan-Michael Cash, un jeu qui a mené au troisième placement de Whyte.

Tanner Marsh et James Rodgers ont marqué les autres touchés des vainqueurs. Les deux touchés des visiteurs ont été l’affaire du quart substitut Drew Tate, qui a connu un match bien ordinaire, ne complétant que 15 de ses 30 passes pour 152 verges et une interception.

Les Oiseaux ont ouvert la marque dès les premières secondes du deuxième quart — première de trois poussées au cours desquelles ils ont inscrit des points. Après que Jonathan Crompton (20 en 28, 220 verges, deux touchés) eut successivement atteint S.J. Green et Duron Carter sur des jeux de 27 et 22 verges, Brandon Whitaker (course de deux verges) et Marsh (une verge) ont porté le ballon dans la zone des buts pour faire 7-0.

Puis, après un simple de Whyte, Crompton a rejoint Rodgers sur 18 verges lors de la poussée suivante pour porter la marque à 15-1 en faveur des Montréalais. Les Stampeders — qui avaient remporté leurs six derniers matchs — ont cependant comblé ce retard sur deux touchés de Tate.

Il a d’abord ramené les siens à sept points sur une course d’une verge en fin de demie, puis sur une course de six verges à leur première poussée du troisième quart. Mais les Alouettes ont ensuite été intraitables, si bien qu’ils ont ajouté deux importants points à leur fiche.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!