Pour ceux et celles qui s’interrogent sur les activités de la Nouvelle Ligne nationale de hockey depuis que Canadien a été éliminé en octobre dernier, sachez que se déroulent depuis quelques jours les séries de la Coupe Stanley, une compétition de fin de saison qui regroupe les autres équipes que la Flanelle.

«Le jeu est-il excitant?» nous demandez-vous. «Y-a- t-il déjà des moments inoubliables que nous reverrons en boucle lors de l’émission 30 images seconde, animée par le gars du tennis (celui qui ressemble au gars de la LNI)?»

Contre toute attente, les séries de la Nationale ne retiennent pas l’attention cette année grâce au jeu de pied de Sidney Crosby, ni à cause des mains de magicien de Marian Hossa, mais plutôt grâce aux coudes d’acier et aux poings de béton que les membres de l’Association des joueurs, un syndicat visant à protéger les joueurs, usent afin de frapper des membres de l’Association des joueurs, un syndicat visant à protéger les joueurs.

Une violence que commencent à dénoncer plusieurs joueurs et anciens joueurs, dont le très ancien Mike Modano. Effectivement, l’ex-joueur étoile a exprimé sur ses Twitter son mécontentement face à cette situation, situation qui, selon lui, ne contribue pas à populariser le sport via la télé aux États-Unis. Pays où le hockey est synonyme de «c’est quoi ça?».

La violence partout
D’ailleurs, les commentateurs et analystes commencent à critiquer et à accuser sans retenue le travail de Brendan Shananananahanan, le nouveau policier de la Ligue Hockey, qui avait averti les joueurs qu’il allait se fermer les yeux durant la vraie saison pour cette montée de la violence.

Mais plus encore que cette décision de Brendan S., ce que le Sportnographe déplore dans toute cette histoire, c’est le silence d’une grande partie de la population. Nous n’entendons ni la Ligne nationale, ni les payeurs de billets dans cette affaire qui nous concerne tous. Et s’il est une question que la population est en droit de poser, c’est évidemment celle-ci : est-ce que Gabriel Nadeau- Dubois aura la décence, cette fois, de dénoncer la violence au hockey? On imagine que non.

Aussi dans Le Sportnographe :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!