Le receveur de passes des Alouettes croit qu’il peut encore s’améliorer cette année. Il espère aussi que son équipe rebondira après une saison décevante en 2011. Richardson, de passage à Mont-réal pour faire de la promotion pour les Alouettes, a accepté de répondre aux questions de Métro dans un petit café du centre-ville lundi matin.

Après avoir atteint la finale de la Coupe Grey trois années de suite, les Alouettes ont obtenu une fiche de 10-8 en 2011 et ont été éliminés en demi-finales de l’Est. Que s’est-il passé?

Nous avons été trop complaisants. Nous étions gâtés, après avoir participé à la Coupe Grey trois fois de suite. Il ne faut pas non plus oublier les blessures, qui nous ont fait mal, surtout dans la tertiaire. Et puis l’équipe comptait plusieurs jeunes qui ne connaissaient pas bien la ligue canadienne. Je pense que cette année, nous serons plus concentrés et affamés.

Sur le plan individuel, vous avez connu une excellente saison, avec 112 attrapés et 1 777 verges de gains aériens. Vous espérez certainement répéter l’exploit cette année?
Je voudrais faire encore un peu mieux. Atteindre 2 000 verges de gains, c’est mon objectif suprême. Toutefois, ma priorité demeure les victoires. Ce n’est pas plaisant d’avoir de bonnes statistiques quand l’équipe n’a pas le succès attendu.

Il vous sera difficile d’améliorer les marques personnelles que vous avez établies en 2011.
C’est sûr que ce sera un défi, mais j’ai regardé plusieurs vidéos de matchs et je constate que je fais encore quelques mauvais échappés. J’observe également les défenses adverses pour trouver de meilleures façons de les attaquer.

Vous avez perdu un gros morceau de votre attaque quand Kerry Watkins a pris sa retraite. Quel impact ce départ aura-t-il sur votre jeu aérien?
Perdre un joueur de ce calibre fait mal à tout le groupe. Mais nous pouvons compter sur des gars capables de reprendre le flambeau. Brian Bratton est prêt à se voir confier plus de responsabilités; même chose pour S.J. Green. Je pense aussi qu’Éric Deslauriers peut connaître une excellente saison.

Brandon Whitaker a été très impressionnant à sa première saison en tant que porteur de ballon partant. Vous attendiez-vous à ce genre de production de sa part?
Bien sûr. Je pense même qu’il fera une encore meilleure démonstration de son talent cette année. Il a travaillé sur ses tracés de passes durant la saison morte. Il devrait donc être encore plus impliqué dans le jeu aérien. Il peut rêver à une récolte de 1 000 verges au sol et 1 000 ver- ges par la voie des airs.

Les Alouettes ont régné sur la section Est durant plusieurs années. Pensez-vous que certaines équipes sont en train de vous rattraper?
C’est clair que tout le monde s’est amélioré. Quand tu es au sommet, les autres veulent te déloger, c’est normal. Certaines équipes s’étaient donné comme objectif, l’an dernier, de battre Montréal. C’est pourquoi la saison plus difficile de 2011 devrait nous aider. Maintenant que les gars sont revenus sur terre, je pense que nous serons en meilleure position pour relever ces défis.

Votre coordonnateur offensif, Scott Milanovich, a quitté le nid pour devenir l’entraîneur-chef des Argonauts de Toronto. Quel genre d’impact ce changement va-t-il avoir sur votre attaque?
Je pense que nous aurons une production similaire, car Marcus Brady (le nouveau coordonnateur à l’attaque) a un style similaire à celui de Milanovich. De plus, Marc Trestman est toujours à la barre de l’équipe, donc je ne m’inquiète pas trop. Toutefois, ce sera plus difficile d’affronter Toronto, car Scott nous connaît bien.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!