Graham Hughes Jennifer Abel; Emilie Heymans;. Graham Hughes / La Presse Canadienne

MONTRÉAL – Alexandre Despatie et Roseline Filion ont procuré au Canada des médailles d’argent, dimanche, dans les deux dernières épreuves individuelles de la Coupe Canada de plongeon. Émilie Heymans et Jennifer Abel en avaient auparavant glané une d’or au trois mètres synchro.

Au tremplin de trois mètres, Despatie devra peaufiner son fameux nouveau plongeon — un quadruple saut et demi avant en position groupée — qu’il a tenté pour la première fois sur la scène internationale. Il l’avait déjà tenté, il y a quelques années, lors de la compétition CAMO invitation.

«J’ai commis une erreur technique à l’ouverture avant l’entrée à l’eau, a expliqué le Lavallois. Je le réussis bien à l’entraînement, mais j’étais un peu tendu de le faire pour la première fois en compétition. Vous allez me revoir l’essayer parce que c’est assurément un plongeon que je vais inclure dans ma liste aux Jeux olympiques. C’est nécessaire de le tenter pour être dans le coup avec les meilleurs.»

L’Australien Ethan Warren l’a mieux réussi que lui, en présence d’une très bonne foule au Centre sportif du parc olympique, et c’est ce qui lui a permis de l’emporter grâce à un total de 511,75 points, comparativement à 497,20 pour Despatie.

L’Espagnol Javier Illana a fini troisième (482,60) et le jeune François Imbeau-Dulac, de Saint-Lazare, a pris le cinquième rang (450,15).

«Je ne peux pas être déçu, a repris Despatie, qui se dit rétabli de la blessure à un genou qui l’a longtemps contraint à l’inactivité. J’ai été constant en finale, à l’exception du nouveau plongeon. J’ai pu constater en fin de semaine où je suis rendu dans ma préparation. Je termine la compétition plus confiant dans le processus mis en place et les efforts que je faits. De me sentir bien à ce stade-ci, c’est encourageant.»

Pour ce qui est d’Imbeau-Dulac, il a fait bonne impression à sa première grande finale. Il aurait aisément surpassé le total payant des 470 points, l’approchant d’une qualification olympique, n’eût été de son quatrième plongeon raté. Il s’est bien ressaisi à son cinquième plongeon, mais encore davantage à son sixième à haut coefficient de difficulté, en obtenant 96,55 points.

«Je continue de me voir à Londres l’été prochain, même s’il n’y a rien d’acquis et que beaucoup de travail reste à faire», a-t-il commenté.

Imbeau-Dulac, âgé de 21 ans, et Reuben Ross, de Victoria, en Colombie-Britannique, se font la lutte pour la deuxième place disponible à l’épreuve individuelle au sein de l’équipe canadienne.

Filion, trouble-fête

En finale à la plate-forme féminine, Filion est venue mélanger les cartes en effectuant une superbe remontée. En franchissant la marque des 350 points (363,85), elle a engrangé deux précieux points de classement qui lui confèrent maintenant la deuxième position derrière sa coéquipière en synchro Meaghan Benfeito (cinq points). Rachel Kemp, de Victoria, représente leur principale rivale.

«C’est une lueur d’espoir pour moi, a lancé Filion, ravie. Les 350 points, c’est tout ce que je visais et je suis extrêmement soulagée de l’avoir fait. Je n’y croyais plus après mon troisième plongeon, mais je me suis ressaisie en me disant que je pouvais y arriver en faisant deux excellents derniers plongeons.»

Le bonheur de Filion a fait le malheur de Benfeito, qui devra maintenant prendre part à la compétition de sélection olympique à la fin du mois, à Montréal. Benfeito prévoyait s’offrir une fin de semaine de congé.

«C’est le sport, a souligné Filion. Meaghan sait qu’elle n’a aucun contrôle sur ces choses-là. Elle doit se concentrer sur ce qu’elle peut faire. Elle aurait pu facilement l’emporter ici en fin de semaine et je suis sûre qu’elle sera gonflée à bloc à l’occasion des essais olympiques.»

L’épreuve a été l’affaire de la Malaisienne Pandelela Rinong (379,70). L’Australienne Melissa Wu (360,23) a mérité le bronze.

Heymans et Abel bien rodées

Au trois mètres synchro, avec 323,40 points, Heymans et Abel ont coiffé les Australiennes Anabelle Smith et Sharleen Stratton (318,60) ainsi que les Chinoises Sheng Yi et Kang Li (299,91).

Déjà qualifiées pour Londres, où elles représenteront un espoir de médaille olympique, les Québécoises étaient doublement contentes de remporter l’or parce qu’elles n’envisagent pas de prendre part à d’autres compétitions avant les JO.

Au 10 mètres hommes synchro finalement, le duo canadien formé d’Eric Sehn et de Kevin Geyson a dû déclarer forfait, Sehn étant incommodé par des maux de dos.

Les Cubains Jose Guerra et Jenkler Aguirre ont survolé l’épreuve, avec 453,36 points, devant les Suédois Jesper Tolvers et Christopher Eskilsson (381,33) et les Mexicains Jahir Ocampo et Jonathan Rovalcaba (379,62).

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus