David Pasternak a touché la cible en prolongation et la République tchèque a arraché un gain de 4-3 au Danemark, lundi, au Championnat du monde de hockey junior.

Les Tchèques (1-2, deux points) ont engrangé leurs deux premiers points du tournoi en vertu de cette victoire en surtemps, se hissant du même coup en quatrième place du groupe B.

Le Danemark (0-3, deux points), qui est dirigé par le père du joueur du Canadien Lars Eller, Olaf, a encaissé une autre défaite crève-coeur — sa deuxième en prolongation en trois affrontements. Les Danois, derniers dans leur groupe, avaient entamé le tournoi avec un revers de 3-2 en tirs de barrage contre la Russie.

Pasternak et Jan Stencel, qui a mis la table pour le filet victorieux, ont mené les Tchèques avec un but et deux passes chacun.

Jan Kostalek et Dominik Kubalik, qui a créé l’égalité alors qu’il restait un peu plus de trois minutes à la troisième période, ont aussi contribué en attaque pour la République tchèque.

Mads Eller, le frère cadet d’Eller, Oliver Bjorkstrand et Mathias Asperup ont répliqué du côté danois.

Le Danemark a obtenu un point en dépit du fait qu’il a été dominé 48-14 au chapitre des tirs au but.

Georg Sorensen a de nouveau été sensationnel devant la cage danoise, avec 44 arrêts.

Le gardien tchèque Vitek Vanecek n’a pas été trop occupé, repoussant un total de 11 lancers.

Les États-Unis demeurent invaincus

Sonny Milano et Dylan Larkin ont chacun marqué un deuxième but en autant de matchs pour les États-Unis, qui ont signé une victoire de 3-0 face à la Slovaquie, lundi après-midi.

John Hayden a aussi touché la cible pour les Américains, qui ont gagné trois matchs, dont un en prolongation, pour une récolte de huit points sur une possibilité de neuf. Larkin a aussi amassé une aide sur le but de Milano, lui qui compte cinq points à ses deux dernières rencontres.

Le gardien américain Thatcher Demko a signé son premier jeu blanc en carrière au cours du tournoi en réalisant 17 arrêts. Les États-Unis n’ont alloué qu’un but en trois matchs.

Le portier slovaque Denis Godla a livré une bonne performance, même s’il a paru faible sur le deuxième but des Américains. Il a repoussé 42 lancers dans la défaite.

La Slovaquie connaît un tournoi difficile. La formation n’a enregistré qu’une victoire en trois rencontres et n’a inscrit que deux buts contre 12.

Le duel entre les Canadiens et les États-Unis, prévu mercredi, déterminera donc l’équipe qui terminera au premier rang du groupe A.

La Suède a le dessus sur la Russie

Axel Holmstrom a marqué le but de la victoire alors que la Suède a défait la Russie 3-2, lundi soir.

L’espoir des Canucks de Vancouver Gustav Forsling a touché la cible à deux reprises pour la Suède (3-0) alors que le choix de première ronde des Maple Leafs de Toronto en 2014, William Nylander, a récolté deux aides. Ce dernier a amassé quatre points, dont deux buts, jusqu’ici dans le tournoi.

Vyacheslav Leschenko a inscrit les deux buts de la Russie (2-1).

Avec cette victoire, la Suède a amélioré sa fiche à 3-0-0 et trône au sommet du groupe B tandis que la Russie montre une fiche de 1-1-1.

L’affrontement mettait en vedette deux espoirs des Islanders de New York devant le filet.

Linus Soderstrom de la Suède a réalisé 27 arrêts tandis que Ilya Sorokin a repoussé 23 tirs devant la cage des Russes.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!