TORONTO – Quand Winnipeg a dû prouver qu’elle méritait de nouveau une équipe de la LNH, elle n’a pas perdu de temps: les 13 000 abonnenments saisonniers ont été vendus en sept minutes seulement.

«Ça a vraiment été toute une surprise de voir à quel point ça s’est passé aussi rapidement, a déclaré Norva Riddell, vice-présidente ventes et marketing chez True North. Nous avons été assommés de constater le succès de cette vente.»

Près de quatre ans après que les Thrashers d’Atlanta eurent été relocalisés, Winnipeg est la référence pour la pré-vente d’abonnements saisonniers, une performance que Las Vegas souhaite reproduire alors que la ville du Nevada tente de montrer à la Ligue nationale qu’elle mérite un club d’expansion.

Il ne serait pas réaliste de croire que les abonnements saisonniers s’envoleront en 420 secondes comme à Winnipeg, mais le personnel des ventes de Las Vegas a fait appel à celui de True North pour lancer leur projet mardi. Les Jets ont été heureux de leur venir en aide.

«Si nous pouvons venir en aide à d’autres marchés, je pense que c’est bon pour tout le monde, a expliqué Ridell. Je pense que c’est fantastique qu’on tente de faire la promotion du sport dans d’autres marchés.»

Winnipeg et Las Vegas se trouvent toutefois dans des situations bien différentes. Le commissaire adjoint de la LNH, Bill Daly, a récemment rappelé qu’au moment de lancer sa campagne, True North vendait de vrais sièges pour équipe déjà en route. Las Vegas aura également d’autres défis à relever, dont le manque de tradition de hockey et une population transitoire.

À Winnipeg, True North savait qu’elle avait un bassin de population qui ne demandait qu’à retrouver la LNH, qui avait quitté en 1996. Mis à part les Wranglers de la Ligue de la Côte Est, Las Vegas n’a pas d’historique de hockey, mais les mêmes principes qui ont guidé le «Drive to 13,000» de Winnipeg sont importants pour le «VegasWantsHockey», qui doit obtenir au moins 10 000 promesses d’achats pour espérer qu’une équipe s’y installe en 2016-17.

«D’inclure tout le monde, d’éduquer la communauté et de vraiment l’embarquer dans ce projet, c’est selon moi la plus grosse partie du travail à accomplir, a indiqué Riddell. Parce qu’une fois que les gens ont compris la logistique, la façon dont ils peuvent jouer un rôle important dans l’établissement de l’équipe, de la marque et de l’identité, ils en retirent une réelle fierté.»

Un autre conseil que True North a donné à Hockey Vision Las Vegas est de communiquer les détails de cette campagne — en ligne seulement — et d’offrir aux partisans plusieurs options quant aux prix et à la durée de leur engagement. Une porte-parole de la compagnie a cependant refusé de commenter la façon de faire de Hockey Vision Las Vegas.

Ture North avait établi les prix des billets entre 39 et 129 $ CAD. Les dépôts pour une saison complète allaient de 500 à 1000 $. Sept niveaux de prix différents étaient offerts pour un coût total de 1755 à 5805 $ par saison.

Comme True North travaillait sans référence, elle a analysé le prix des billets dans les autres villes canadiennes et tenté de trouver ce qu’ils devraient valoir à Winnipeg.

«Nous travaillions sur notre campagne depuis un certain temps, car nous nous avions connu comme un faux départ l’année précédente, a dit Riddell, en référence aux précédentes rumeurs de relocalisation. Nous estimions avoir une bonne compréhension du marché et ce qui serait important aux yeux des partisans.»

Du côté de Las Vegas, les prix varient de 20 à 220 $ US et les dépôts de 150 à 900 $ US. L’objectif est d’avoir un coût moyen de 62 à 65 $ US par billet, exactement la moyenne de la LNH. Le site Internet de la compagnie ne donne pas le prix total pour un abonnement saisonnier, mais il devrait être de 900 à 9990 $ US en calculant 41 matchs de saison régulière et quatre matchs préparatoires.

Si les partisans des Jets devaient s’engager pour trois, quatre ou cinq ans, Las Vegas offre comme option des abonnements d’un, trois, cinq et 10 ans.

Parmi les partisans des Jets qui s’étaient engagés pour trois ans, 96 pour cent d’entre eux ont renouvellé leur abonnement et la campagne de renouvellement bat actuellement son plein auprès des détenteurs d’abonnements pour quatre saisons. True North dispose d’une liste d’attente de 8000 personnes et espère pouvoir retirer quelques noms de cette dernière avec l’ajout de 278 nouveaux sièges au MTS Centre l’an prochain.

Quatre ans après sa campagne d’abonnements, les choses roulent à fond de train à Winnipeg.

«Je crois que les gens comprennent qu’ils doivent appuyer l’équipe dans notre communauté, a conclu Riddell. Ils doivent le faire s’ils souhaitent qu’elle reste. Jusqu’ici, tout va bien.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!