TORONTO – Les Alouettes de Montréal ont cherché à améliorer les deux côtés du ballon lors de la première ronde de la séance de repêchage de la Ligue canadienne de football mardi soir.

Parlant au quatrième rang, Jim Popp s’est d’abord tourné vers le demi défensif Chris Ackie, des Golden Hawks de l’Université Wilfrid Laurier. Un Canadien de six pieds deux pouces et 205 livres, Ackie s’est distingué lors du camp d’essai de la LCF en terminant premier au saut vertical (40 pouces) et au saut en longueur sans élan (10’11,5 »).

L’an dernier, Ackie, un Ontarien, a réussi 48,5 plaqués en huit matchs et il est reconnu pour sa polyvalence et ses qualités athlétiques. Toutefois, ce choix peut paraître étonnant considérant qu’il a terminé au 11e rang sur la liste des 20 meilleurs espoirs.

Puis, au huitième échelon, les Alouettes ont sélectionné Jacob Ruby, un imposant bloqueur à l’attaque de six pieds sept pouces et 315 livres. Originaire de London, en Ontario, Ruby a évolué l’an dernier avec l’Université de Richmond, en Virginie.

Les Alouettes ont pu procéder à cette sélection après avoir cédé le joueur de ligne à l’attaque Ryan Bomben aux Tiger-Cats de Hamilton, obtenant en retour leurs choix de premier et de troisième tour (24e au total).

Avec cet autre choix obtenu dans l’échange avec les Tiger-Cats, la formation montréalaise s’est tournée vers un joueur de ligne à l’attaque, James Bodanis, de l’Université Michigan State.

En quatrième ronde, les Alouettes ont opté pour le quart Brandon Bridge, de l’Université South Alabama. Ensuite, ils ont regardé dans leur cour, au tour suivant, sélectionnant le receveur de passes Mikhail Davidson, des Carabins de l’Université de Montréal.

Entre temps, avec leur choix de deuxième tour, 13e au total, les Alouettes avaient de nouveau voulu bonifier leur unité défensive, choisissant Nick Shorthill, un secondeur canadien qui a porté les couleurs des Marauders de l’Université McMaster la saison dernière.

L’honneur d’être sélectionné au premier rang est allé au bloqueur offensif Alex Mateas, par le Rouge et Noir d’Ottawa. Originaire de la capitale canadienne, Mateas est âgé de 24 ans et mesure six pieds quatre pouces et fait osciller la balance à 309 livres.

L’an dernier, il a amorcé chacun des 12 matchs à la position de centre avec les Huskies de l’Université du Connecticut. Mateas a récemment participé au mini-camp des Jets de New York, à titre de joueur autonome, mais n’a pas signé de contrat de la NFL.

Deux Québécois ont été sélectionnés lors du premier tour, tous deux issus du Rouge et Or de l’Université Laval. Et ils déménageront tous deux leurs pénates en Alberta. Au septième rang, les Eskimos d’Edmonton ont sélectionné le bloqueur offensif Danny Groulx, avant que les Stampeders de Calgary ne se tournent vers Karl Lavoie, un autre bloqueur offensif, avec le neuvième choix.

En deuxième ronde, les Tiger-Cats ont opté pour le secondeur des Carabins Byron Archambault, tandis que le demi offensif William Langlais, du Vert et Or de l’Université de Sherbrooke, ira rejoindre Lavoie avec les Stampeders.

Les joueurs de ligne à l’attaque ont d’ailleurs été des prises populaires lors de la première ronde, alors que six ont trouvé preneurs.

Les exceptions ont été Ackie, par les Alouettes, Ese Mraburo-Ajufo, un joueur de ligne défensive, par les Lions de la Colombie-Britannique, et Nic Demski, un ailier espacé, par les Roughriders de la Saskatchewan.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!