Graham Hughes/The Canadian Press Andres Romero

L’Impact de Montréal a dominé le Real Salt Lake en première demie en marquant trois buts au stade Saputo à Montréal et a ainsi pu s’offrir une première victoire cette saison en MLS par la marque de 4 à 1.

Trois buts en l’espace de dix minutes, dont un doublé de Romero (20e et 28e minutes) auront été suffisants pour permettre à l’équipe montréalaise de l’emporter. C’est donc sans son entraîneur Frank Klopas, suspendu pour avoir touché un ballon en jeu lors du match contre les Timbers de Portland, que le onze montréalais signe sa première victoire.

Avant le match de samedi l’Impact présentait une fiche d’aucune victoire, trois défaites et deux match nuls. L’impact, qui occupe toujours le dernier rang du classement de la MLS à l’issu du match (5 points), a toutefois joué entre quatre et six matchs de moins que les autres équipes de la ligue à cause de son parcours prolongé en Ligue des champions de la CONCACAF.

Dès les premières minutes, le onze montréalais a attaqué la zone du Real Salt Lake avec insistance pour obtenir des chances rapidement. C’est à la 18e minute, que l’Impact a réussi à secouer les cordages pour la première fois, alors que Laurent Ciman a fait dévier un corner de Marco Donadel. Un peu plus d’une minute plus tard, c’est Andrés Romero qui a trouvé le fond du filet depuis l’entrée de la surface de réparation, en soulevant le ballon tout juste au-dessus du gardien de Salt Lake City, Nick Rimando, qui s’était avancé au milieu de sa boîte. Puis, ce même Romero a pris le retour du poteau touché par Dominic Odouro pour mettre le ballon derrière le gardien pour une troisième fois en environ dix minutes.

Ignacio Piatti a raté une chance d’augmenter une fois de plus l’avance de l’Impact à la 43e minute alors qu’il n’a pu profiter d’un penalty donné à la suite d’une faute d’Elías Vásquez.

Dès la reprise des hostilités en 2e mi-temps, le Real Salt Lake a réussi à réduire l’écart alors que Devon Sandoval a déjoué Evan Bush à la 47e minute. Ce but a donné des ailes à l’équipe visiteuse, mais elle n’a pu resserrer davantage l’écart.

À la 78e minute, c’est Dilly Duka qui a scellé l’issu du match en saisissant le retour du lancer de McInerney pour le quatrième but de l’Impact.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!