Paul Chiasson / La Presse Canadienne Graham DeLaet

OAKVILLE, Ont. – Une blessure au pouce gauche a forcé le Canadien Graham DeLaet à se retirer de l’Omnium canadien de golf RBC vendredi.

DeLaet s’est blessé en effectuant un coup de départ sur le tertre du 12e trou jeudi, mais est parvenu à compléter le premier parcours. L’athlète originaire de Weyburn, en Saskatchewan, a joué quatre trous vendredi avant de décider d’abandonner.

«Je savais que je ne l’avais pas, a laissé tomber un DeLaet fort déçu, vendredi matin. Je voulais continuer, mais c’était inutile.»

DeLaet affichait un score égal à la normale après 22 trous, mais il calculait qu’il avait besoin de retrancher trois ou quatre coups à la normale pour espérer franchir le seuil de qualification.

«J’avais la sensation de ressembler davantage à un golfeur ayant un handicap de 5», a-t-il illustré.

La blessure, qui ne serait pas sérieuse croit le Canadien, faisait en sorte qu’il frappait la balle vers la droite à presque chacun de ses coups. À cause de cela, DeLaet avait l’impression qu’il ne pouvait offrir du jeu de qualité d’autant plus qu’il ressentait une douleur à la main pendant qu’il jouait.

À plus long terme, cette blessure pourrait nuire aux chances de DeLaet de participer à la Coupe des Présidents face aux États-Unism, en octobre, Corée du Sud.

DeLaet a d’ailleurs admis qu’il avait pris la décision de se retirer en regardant vers le futur.

«Il y a encore le Championnat de la PGA dans quelques semaines et quelques tournois des séries éliminatoires avant que les décisions soient prises en vue de la Coupe des Présidents. Je veux être en santé et connaître un bon tournoi avec cette équipe», a déclaré DeLaet.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!