Yves Provencher/Métro Didier Drogba

Comme la veille quand il est arrivé à l’aéroport de Montréal, Didier Drogba a eu droit à un accueil triomphal jeudi au stade Saputo quand il a été présenté officiellement aux partisans de l’équipe.

Les quelques centaines de fans présents ont acclamés leur nouveau héros à grand coup de «Didier Drogba la la la la la». Même le président de l’équipe, Joey Saputo, a eu droit à des «Joey!, Joey!, Joey!» bien senti de la part de ceux qui étaient visiblement comblé de voir une star du calibre de Drogba enfiler le maillot de leurs favoris.

L’entraîneur Frank Klopas a lui aussi eu son ovation quand il a dit: «Didier avait plusieurs options, plusieurs équipes les voulaient. Mais, vous savez qui était son option numéro un? Montréal!» Simple, mais efficace.

Séduit pas le projet et le français
Pour la première fois, Drogba a pu expliquer les raisons qui l’ont poussé à choisir à Montréal pour son aventure en MLS. «Le discours du président m’a séduit, simple et chaleureux, a-t-il expliqué. J’ai aimé le projet de redonner à la communauté par le football.»

«Montréal est une ville francophone, cette diversité culturelle est importante pour moi», a-t-il ajouté.

Même s’il arrive ici les poches remplies d’honneurs accumulés au fil d’une impressionnante carrière, l’Ivoirien de 37 ans n’a pas l’intention d’imposer sa façon de faire à l’équipe, et il croit qu’il a encore beaucoup à offrir. «Je ne vais pas changer la façon dont mes coéquipiers jouent ni le système, a-t-il dit. Je peux apporter ma mentalité. Je suis ici pour gagner. Si ne me croyais pas capable de le faire, je ne serais pas ici.»

Bien sûr, ce que tout le monde voulait savoir: quand foulera-t-il le terrain pour la première fois avec sa nouvelle équipe? «Si ne n’était que de moi, je voyagerais avec l’équipe demain», a-t-il lancé (l’Impact joue à New York samedi).

«Plus sérieusement, cela fait presque deux mois et demi que je n’ai pas joué. Je vais voir avec l’entraîneur. Quand je vais jouer, je veux pouvoir apporter à l’équipe.»

Si on se fie à l’enthousiasme causé par son arrivée, Drogba en a déjà apporté beaucoup à l’Impact avant même d’enfiler ses crampons.

L’effet Chelsea
Le fait que Chelsea, équipe avec qui Drogba a passé la majorité de sa carrière, et avec qui il a gagné le championnat anglais en mai, ait choisi Montréal comme quartier général durant sa tournée nord-américaine a eu un impact important sur la décision de l’attaquant étoile de venir s’installer dans la métropole québécoise.

«Les joueurs et le coach [José Mourinho] m’ont pas mal influencé, a reconnu le nouveau joueur désigné du bleu-blanc-noir. Ils ont parlé en bien de Montréal et des installations de l’Impact. J’ai été emballé par ce qu’ils avaient à dire.»

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!