MONTRÉAL – L’entraîneur Michel Therrien a encensé ses troupiers, après les avoir vus lui procurer une cinquième victoire de suite en lever de rideau de la saison du Canadien. Son homologue des Rangers de New York, Alain Vigneault, a trouvé que les éloges étaient amplement mérités.

«Le Canadien nous a donné une leçon de hockey», a lancé Vigneault aux journalistes, à l’issue de la défaite de 3-0 des siens.

«J’ai réellement apprécié notre jeu à cinq contre cinq, a répondu Therrien. Nous avons créé des chances de marquer de qualité. En troisième période, nous avons exercé beaucoup de pression. Nous n’avons pas dérogé de la structure, grâce à du travail ordonné et acharné. En poussant l’analyse, nous avons joué du hockey solide à égalité numérique.»

Plus tôt, Therrien avait eu de bons mots à l’endroit de la performance des Rangers.

«Ce que je retiens du match, c’est son intensité. On aurait dit un match du mois d’avril et nous ne sommes qu’en octobre. Les deux équipes ont très bien joué. Les deux gardiens ont été extraordinaires. Ç’a donné tout un spectacle.»

Les joueurs n’ont pas voulu s’attarder sur le record d’équipe qu’on venait d’établir. Le défenseur Andrei Markov, qui a montré pendant la cérémonie d’avant-match qu’il pouvait avoir du plaisir, a rappelé qu’on ne doit pas partir en peur parce que c’est une longue saison qui vient de s’amorcer.

Le gardien Carey Price a simplement dit que c’est (la marque) un fidèle reflet du rendement de l’équipe actuellement.

«Nous sommes un groupe de gars confiants. Nous croyons en nos aptitudes et ça rapporte des dividendes, a commenté le gardien vedette. Nous devons continuer dans la même voie, ne pas déroger du processus, et réaliser que c’est ce qui nous permet de connaître du succès.»

On a demandé à Price s’il savourait davantage ces victoires acquises au terme de farouches duels de gardiens.

«J’apprécie toutes les victoires, un point c’est tout, a-t-il réagi. ‘Hank’ (Lundqvist) a gardé les siens dans le coup. Il a dû faire une douzaine d’arrêts spectaculaires. Quand vous affrontez un gardien en possession de ses moyens comme lui, vous devez continuer de diriger la rondelle vers le but. Nous avons obtenu un gros but vers la fin de la troisième période.»

Price a effectué ses meilleurs arrêts pendant une situation de double infériorité numérique vers la fin de la deuxième période. Ç’a assurément été le tournant de la soirée.

«Les gars ont fait de l’excellent travail en n’accordant pas d’espace aux talentueux joueurs des Rangers. Ils ont été continuellement à leur trousse et ils ne leur ont pas permis d’exécuter des jeux. Sur les tirs que j’ai eus à bloquer, j’ai pu faire du bon repérage. Ç’a été un bel effort des gars.»

Therrien a par moments fait jouer Devante Smith-Pelly sur le premier trio, à la place d’Alexander Semin, en plus de son utilisation régulière au sein de la quatrième unité. Smith-Pelly a livré un fort match.

«Nous menions par un but et j’ai fait appel à Smith-Pelly parce qu’il est efficace le long des bandes. Ce sont deux joueurs différents. C’est en raison du contexte et du score que j’ai fait ça, pour quelques présences seulement.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!