Graham Hughes Sebastian Giovinco, Dilly Duka,. Graham Hughes / La Presse Canadienne

MONTRÉAL – L’Impact de Montréal et le Toronto FC ont de quoi être fiers de leur saison, mais ils savent que leur passage en éliminatoires pourrait être de courte durée avec un duel sans lendemain.

L’Impact accueillera le TFC lors du premier tour des éliminatoires de la MLS jeudi, devant ce qui devrait être une foule bruyante au stade Saputo.

La formation montréalaise a obtenu l’avantage du terrain pour ce match-suicide grâce à une victoire de 2-1 face au TFC dimanche, gracieuseté d’un doublé de l’étoile ivoirienne Didier Drogba en deuxième demie. L’Impact a ainsi conclu la saison au troisième rang de l’Association Est, tandis que le TFC a glissé au sixième rang.

«Nous avons joué beaucoup de matchs cette année avec la Ligue des Champions (de la CONCACAF) et tout le reste, mais rien n’est plus important maintenant, a dit le gardien de l’Impact Evan Bush. Le dernier match contre Toronto était important, mais le suivant le sera encore plus.

«Nous sommes heureux de jouer à domicile.»

Le TFC a compilé un dossier de 4-10-3 à l’étranger cette saison, alors que l’Impact a bien fait devant ses partisans avec une fiche de 11-4-2.

Si l’Impact gagne, il disputera une série aller-retour au total des buts face au Crew de Columbus en demi-finale de l’Est. Si le TFC l’emporte, il sera opposé aux Red Bulls de New York.

Le TFC a fait sauter la banque pour améliorer son offensive et il se retrouve en éliminatoires de la MLS pour une première fois en neuf ans d’histoire. La sensation italienne Sebastian Giovinco y est pour quelque chose, lui qui a remporté le Soulier d’or avec 22 buts et 16 aides.

L’Impact, qui s’est incliné 3-0 à Houston contre le Dynamo lors de son seul passage précédent en éliminatoires en 2013, a connu une année mémorable en atteignant la finale de la Ligue des Champions avant de connaître sa meilleure campagne en MLS avec 15 victoires et 51 points.

Les hommes en bleu-blanc-noir ont terminé la campagne en force avec un dossier de 7-2-2 dans le dernier droit, une séquence qui correspond avec l’arrivée de Drogba et la nomination de Mauro Biello comme entraîneur-chef par intérim en relève à Frank Klopas, congédié le 29 août. Drogba a marqué 11 buts en autant de matchs et a été nommé joueur par excellence de la MLS en septembre et en octobre.

Le duel Drogba-Giovinco pourrait bien déterminer le résultat du match de jeudi.

«Drogba est un des meilleurs attaquants au monde, a dit Giovinco. Tout le monde le connaît.

«Nous allons devoir être prudents et essayer d’appliquer de la pression contre lui. C’est peut-être ce qui va déterminer si nous allons gagner ou non.»

Si Drogba est imposant dans la surface de réparation du haut de ses six pieds deux pouces, le petit Giovinco, surnommé la «fourmi atomique», peut construire lui-même les jeux un peu partout sur le terrain et effectue des feintes spectaculaires.

«Il n’est pas un attaquant qui profite du travail des autres, a dit l’entraîneur du TFC, Greg Vanney, au sujet de Giovinco. Il peut générer lui-même des occasions.

«Il peut déjouer des gars. Il fait différentes choses. Il a connu une saison très spéciale et ce fut un plaisir pour tous ceux qui suivent la ligue de le voir aller.»

Incluant les matchs du Championnat canadien, il s’agira de la sixième confrontation entre les deux équipes cette année. Toronto a gagné trois fois à domicile, mais a perdu les deux matchs présentés à Montréal.

Le fait de s’affronter pour une deuxième fois en cinq jours pourrait équilibrer les chances.

«Ils ont des bons joueurs, a rappelé Biello. Giovinco peut faire la différence à lui seul.

«Michael Bradley, Jozy Altidore — ce sont des joueurs de qualité qui ont déjà pris part à des gros matchs. Nous allons devoir bien les couvrir tout en s’assurant de faire ce que nous devons accomplir pour avoir du succès.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!