PÉKIN, Chine – Lewis Irving de Québec a signé le meilleur résultat canadien en se classant septième en sauts à la Coupe du monde de ski acrobatique, samedi.

L’athlète de 20 ans en était seulement à sa deuxième Coupe du monde de ski acro.

La compétition au Nid d’oiseau a été remportée par le Chinois Guangpu Qi, vainqueur de la super finale avec 122,17 points. Le Russ Petr Medulich (112,22) et l’Australien David Morris (111,05) ont complété le podium.

Irving s’est démarqué dès les qualifications, où il a reçu 113,40 points pour son ‘full, full, full’, un triple périlleux arrière, incluant trois vrilles, ce qui l’a placé au troisième rang sur 28 compétiteurs.

«Je ne m’attendais jamais à ça. Juste de me qualifier en finale en étant 10e, 11e, 12e, j’aurais été très, très content, a dit Irving. De passer comme troisième meilleur sauteur, personne ne s’attendait à ça. C’était une très belle surprise.»

Irving savait qu’il avait fait un bon premier saut.

«J’avais beaucoup de vitesse, alors j’étais très haut dans les airs et j’ai exécuté un atterrissage qui a semblé très facile, a t-il dit. Je m’attendais donc à avoir une bonne note, mais jamais autant que ça. Surtout en tenant compte du niveau de compétition ici, avec des Olympiens et des vétérans de la Coupe du monde.»

Celui qui a fait ses débuts en Coupe du monde à Deer Valley en janvier, avec une 15e place, a refait le même saut en finale. Il a alors reçu 108,94 points pour finir septième, à 0,35 point du sixième et dernier qualifié pour la super finale.

«Ç’a été un bon saut mais j’ai raté un peu mon départ, alors j’ai manqué un peu de rotation et je n’ai pu avoir une aussi bonne forme dans les airs», a analysé le Québécois.

Le sauteur n’a pas d’attentes particulières pour la campagne 2015-2016.

«Pour moi, la présente saison en est surtout une d’entraînement. Elle sert à prendre de l’expérience, tout simplement.»

L’Ontarien Travis Gerrits a terminé en 11e position.

Olivier Rochon, de Gatineau, n’a finalement pas pris part à la compétition. Après avoir chuté à l’entraînement vendredi, il avait de la douleur à la jambe droite.

«La bonne nouvelle, c’est que les ligaments de mon genou et ma cheville sont intacts, il y a seulement de l’enflure», a confié Rochon.

Chez les femmes, la Montréalaise Catrine Lavallée, qui participait à la première Coupe du monde de sa carrière, a pris le 19e et dernier rang. La championne du monde junior de 2014 a obtenu une note de 55,39 pour son ‘lay, full’, un double périlleux arrière, le premier en position tendue et une vrille dans le second.

Il y a eu deux Américaines sur le podium. Ashley Caldwell a prévalu alors que Kiley McKinnon a fini troisième, avec la Chinoise Xin Zhang entre les deux.

Une autre étape de la Coupe du monde sera disputée au Nid d’oiseaux dimanche, avec une épreuve individuelle et une par équipe.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!