MONTRÉAL – Eye of the Tiger Management a suspendu jeudi le poids léger Dierry Jean, qui est de nouveau aux prises avec des problèmes de dépendance.

«Dierry Jean est suspendu pour une durée indéterminée en raison d’abus de substances. Sa réintégration est conditionnelle à une réhabilitation sans demi-mesure», a indiqué sur Twitter le groupe de Camille Estephan.

«Je suis dévasté ce matin, a indiqué Estephan à La Presse Canadienne. Mais il fallait être honnête et prendre des mesures fermes.»

En novembre 2014, Jean (29-2, 20 K.-O.) avait mis sa carrière en veilleuse pour lutter contre une dépendance au jeu et à l’alcool. Ce sont les mêmes démons qui hantent de nouveau le boxeur de 33 ans.

«Depuis son dernier combat, on sentait que c’était fragile, a expliqué Estephan. On ne pouvait pas fermer un oeil là-dessus. Il ne s’agit pas seulement que de sa carrière, mais de sa vie également. Je ne vais pas lui offrir d’autres combats — Dierry a une belle fiche et il est très en demande — en sachant que ça ne va pas.»

Le 24 octobre dernier, Jean s’était pour la deuxième fois incliné en championnat du monde. Cette fois, c’est Terence Crawford qui l’avait battu par K.-O. technique au 10e round pour le titre des super légers de la World Boxing Organization (WBO). En janvier 2014, il s’était incliné par décision unanime devant Lamont Peterson pour le titre de l’International Boxing Federation (IBF) des super légers.

Estephan ne sait pas si Jean s’est inscrit dans un centre de désintoxication.

«Je n’ai pas de nouvelle pour l’instant. Mais je souhaite de tout coeur que ça se termine bien pour lui.»

Estephan a ajouté qu’il se montrera intransigeant envers son protégé.

«Pour son bien, je ne peux pas accepter de demi-mesure.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!