Michael Dwyer Roman Polak, Max Talbot. Michael Dwyer / The Associated Press

TORONTO – James Reimer sera le gardien partant des Maple Leafs à Philadelphie, mardi, alors que Toronto voudra stopper une vilaine séquence de cinq revers de suite.

Les Maple Leafs n’ont pas connu autant d’ennuis depuis octobre, quand ils ont échappé six matches d’affilée.

«Depuis que je suis revenu (d’une blessure à l’aine), j’ai disputé quelques bons matches, mais nous ne sommes pas parvenus à aller chercher une victoire, a dit Reimer, qui n’a pas été victorieux depuis sept matches. Je crois que nous sommes à quelques détails près de retrouver la bonne voie.»

L’attaque n’a fait mouche que quatre fois depuis cinq matches, et le club n’est que 26e dans la ligue pour les buts marqués.

«Ça nous fait défaut mais quand ça clique, tout le monde contribue, a résumé l’entraîneur Mike Babcock. Que ça soit d’amener de l’énergie, de jouer robuste ou d’écouler une punition, il faut trouver le moyen de mettre l’épaule à la roue.»

Les trios avaient d’ailleurs changé à l’entraînement, lundi.

Michael Grabner évoluait avec Tyler Bozak et Pierre-Alexandre Parenteau, tandis que Shawn Matthias a été jumelé à Nazem Kadri et Leo Komarov.

«Je pense que le but est de trouver une étincelle», a philosophé Kadri, qui n’a pas marqué depuis cinq matches.

Kadri pourrait d’ailleurs être appelé à jouer en désavantage numérique.

Daniel Winnik, laissé de côté samedi, dans un revers de 3-2 à Boston, patinait avec Byron Froese et Rich Clune.

Les Flyers ont du succès ces temps-ci, ayant gagné cinq de leurs six derniers matches. Le seul revers est survenu en fusillade contre les Rangers, samedi.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!