AP Gael Monfils et Milos Raonic

MELBOURNE, Australie — Milos Raonic a marqué l’histoire du tennis canadien en disposant du Français Gaël Monfils en quatre manches de 6-3, 3-6, 6-3 et 6-4 aux Internationaux de tennis d’Australie, lui permettant ainsi d’accéder aux demi-finales d’un tournoi du Grand Chelem pour la deuxième fois de sa carrière.

Il est devenu le premier tennisman canadien à atteindre ce stade-ci de la compétition à Melbourne, et seulement le deuxième représentant de l’unifolié à accéder aux demi-finales de ce tournoi après Eugenie Bouchard en 2014.

Raonic est également le deuxième Canadien à s’être faufilé dans le carré d’as d’un tournoi majeur après Robert Powell, qui a accompli l’exploit il y a plus de 100 ans, à Wimbledon en 1908.

Le tennisman âgé de 25 ans, qui a aussi accédé aux demi-finales du tournoi de Wimbledon en 2014, croisera le fer avec l’Écossais Andy Murray qui, plus tôt mercredi, a disposé de l’Espagnol David Ferrer en quatre manches, 6-3, 6-7, 6-2 et 6-3. Raonic a une fiche de 4-4 en carrière contre Murray.

“J’ai tout un défi devant moi, mais je crois que je peux trouver une solution, a dit Raonic. Je vais tout donner, et j’ai vraiment hâte de profiter de cette opportunité.

“J’ai certains aspects de mon jeu que j’aimerais exploiter, et je suis certain qu’il va tenter une multitude de choses, lui aussi.”

En vertu de cette victoire contre Monfils, Raonic a porté à neuf sa série de gains en 2016, égalant ainsi sa marque personnelle établie en 2012.

“Je me suis créé moi-même quelques occasions”, a dit Raonic.

“J’ai profité de certaines d’entre elles — j’ai exploité la plupart de ces petites avances.”

Raonic, qui n’a montré aucune émotion avant le dernier point du match, a étonnamment perdu la bataille de la puissance contre Monfils. Le Français a décoché 14 as, contre 10 pour le Canadien, dans un match qui s’est conclu après un peu plus de deux heures.

Le Canadien a mis 35 minutes à gagner le premier set contre Monfils, qui avait gagné les deux matchs précédents entre eux.

Raonic a été brisé une seule fois — au deuxième set, qu’il a concédé —, mais a rebondi aux troisième et quatrième sets pour sceller l’issue de la rencontre.

Il a un plan très ambitieux pour 2016 avec son nouvel entraîneur Carlos Moya.

“Il y a six événements marquants cette année sur lesquels je veux me concentrer: les quatre tournois majeurs, les Jeux olympiques, et le tournoi de Toronto.

“Il faut que je m’assure qu’à ces moments précis, dans ces tournois, je sois en mesure de m’améliorer quotidiennement.”

Le match de mercredi s’est joué sous le toit du Rod Laver Arena en raison d’un orage qui a déferlé sur Melbourne en fin d’après-midi. Ça convenait à Raonic, qui a grandi en jouant sur des courts intérieurs.

“C’était l’idéal. Je suis habitué à cela et j’ai l’impression d’avoir offert du tennis de grande qualité. Je suis beaucoup moins tendu lorsque je joue à l’intérieur.”

L’autre demi-finale opposera jeudi le numéro un mondial, Novak Djokovic, de Serbie, au Suisse Roger Federer, et mettra la table pour la finale prévue dimanche.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!