Getty Images Le Saddledome de Calgary

CALGARY – Un rapport de la ville de Calgary mentionne que la proposition de construire un nouvel aréna de la LNH et un nouveau stade de la LCF dans la ville coûterait plus qu’anticipé.

Ce rapport publié mercredi affirme que les coûts du projet CalgaryNEXT, jumelant l’aréna et le stade, pourraient atteindre 1,8 milliard de dollars $. Les contribuables devraient payer 1,3 milliard $ de cette somme.

Les coûts annoncés avaient été estimés à 890 millions $ en août dernier.

«L’Administration a conclu que le projet CalgaryNEXT n’était pas faisable dans sa forme et son emplacement actuels», pouvait-on lire dans le rapport.

Le complexe sportif proposé comprendrait un stade de football de 30 000 places et un aréna de hockey de 20 000 places. Il serait construit à l’ouest du centre-ville de Calgary, un endroit qui devrait être décontaminé car il a déjà accueilli une usine de traitement du bois au créosote.

Mercredi, le maire de Calgary Naheed Nenshi a publié un communiqué décrivant des «défis importants» concernant la proposition de CalgaryNEXT. Incluant notamment les coûts, l’emplacement proposé et l’échéancier basé sur le rapport de la ville.

«Je sais que plusieurs résidents cherchent un meilleur endroit pour l’aréna, mais il ne s’agit que d’une option, a mentionné Nenshi dans le communiqué, ajoutant que le conseil municipal allait discuter du rapport lundi. Nous allons prendre des décisions à propos des recommandations à ce moment.»

Le commissaire de la LNH Gary Bettman avait pressé la ville de se munir d’un nouvel amphithéâtre lorsqu’il avait visité Calgary en janvier.

«Plus l’attente est longue, plus la tâche devient ardue. CalgaryNEXT doit voir le jour et dans un cadre plus large, les Flames ont besoin d’un nouvel aréna», a mentionné Bettman.

Le Scotiabank Saddledome a été inauguré en 1983.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!