Felipe Dana/The Associated Press Hugo Barrette

MONTRÉAL – Le Canada a dévoilé mercredi l’équipe de 19 cyclistes qui le représentera aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro, du 5 au 21 août, dont sept proviennent du Québec.

La Québécoise Joëlle Numainville, qui n’a pas été retenue, s’estime lésée par le processus de sélection et a interjeté appel auprès de Cyclisme Canada.

Les sept Québécois sélectionnés sont: Hugo Barrette et Kristy Lay en cyclisme sur piste; Léandre Bouchard et Raphaël Gagné en vélo de montagne; ainsi que Karol-Ann Canuel, Antoine Duchesne — qui participera au prochain Tour de France — et Hugo Houle en cyclisme sur route.

L’équipe comptera également sur les médaillés olympiques Jasmin Glaesser (piste) et Tara Whitten (route), en plus d’Emily Batty Brooklin (montagne), Laura Brown (piste), Tory Nyhaug (BMX), Catharine Pendrel (montagne) et Monique Sullivan (piste), tous membres de l’équipe canadienne à Londres 2012.

Allison Beveridge, Kate O’Brien et Georgia Simmerling en piste, ainsi que Leah Kirchman et Mike Woods en cyclisme sur route, compléteront l’équipe.

Simmerling, qui a représenté le Canada à Vancouver en ski alpin et à Sotchi en ski cross, espère devenir la première athlète canadienne à concourir dans des sports différents à trois Jeux olympiques.

Dans un communiqué transmis aux médias, Numainville explique que Cyclisme Canada l’a informée le 14 juin dernier qu’elle ne ferait pas partie de la sélection canadienne, une décision qu’elle juge «indéfendable et incompréhensible».

«Je m’explique très mal cette décision compte tenu de mes résultats et de mon expérience, souligne-t-elle. Sur la base des critères élaborés dans la politique de sélection olympique, j’ai clairement ma place dans l’équipe. Il semble d’ailleurs que mon cas ne soit pas unique.

«Nous avons décidé de porter en appel la décision de Cyclisme Canada, ajoute Numainville, qui occupe le troisième rang canadien au classement de l’UCI, derrière Kirchmann et Canuel, mais devant Whitten. J’espère que l’appel décidera en ma faveur et que je pourrai mettre à profit mes talents de cycliste de haut niveau pour aider mes coéquipières à remporter des médailles aux Jeux de Rio.»

Numainville a indiqué que les critères de sélection afin de faire partie de l’équipe étaient constitués soit d’un top-12 aux Mondiaux en contre-la-montre ou dans une épreuve sur route, d’un top-8 d’une étape de la Coupe du monde UCI entre le 1er janvier 2015 et le 15 juin 2016, ou de faire partie du top-100 au classement de l’UCI au 15 juin dernier.

Cyclisme Canada indique quant à elle que «le comité de haute performance a réalisé une révision approfondie des performances internationales et une analyse des données physiologiques et d’autres facteurs déterminants» afin de sélectionner les membres de son équipe.

«Les critères sportifs servaient à composer le pool de cyclistes pouvant être sélectionnées, a pour sa part expliqué Jacques Landry, directeur haute performance à Cyclisme Canada. Ce que nous avons ensuite fait, c’est d’évaluer, en compagnie des entraîneurs, quels athlètes pouvaient nous donner les meilleures chances de médailles compte tenu des sites de compétitions.

«En ce qui a trait à la course sur route, le circuit utilisé favorise davantage les grimpeurs, d’où nos choix. Chez les hommes, je vous dirais que nous avons bâti notre équipe autour de Mike Woods, qui a offert les meilleures performances au cours des derniers mois. Chez les dames, nous avons estimé que les trois filles choisies répondaient mieux aux exigences du parcours.

«Par contre, ce que j’ajouterai, c’est que tous les cyclistes impliqués dans le processus de sélection connaissaient dès le départ les parcours, ainsi que les conditions de sélection. Nous n’avons pas changé les règles du jeu.»

Numainville rencontrera les médias jeudi matin pour expliquer davantage sa décision.

Les compétitions olympiques de cyclisme pour Rio 2016 se tiendront à différents sites. Le cyclisme sur piste aura lieu les 6 et 7 août au fort Copacabana et le 10 août, à Pontal. Les épreuves de cyclisme sur piste auront lieu au Vélodrome olympique de Rio, du 11 au 15 août; et celles de BMX, au Centre olympique de BMX, du 17 au 19 août. Les épreuves de cyclisme se termineront par le vélo de montagne les 20 et 21 août, au Centre de vélo de montagne.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!