MONTRÉAL — L’une des plus grandes joueuses de l’histoire de son sport ne sera pas à Montréal au cours des sept prochains jours, mais les amateurs de tennis du Québec auront tout de même beaucoup à se mettre sous la dent alors que s’amorce, ce lundi, une nouvelle édition de la Coupe Rogers.

À défaut de voir la grande Serena Williams, qui a annoncé son retrait du tournoi dimanche, ils pourront se tourner vers l’Allemande Angelique Kerber, 2e tête de série, et vers l’Espagnole Garbine Muguruza, classée troisième.

Ces deux joueuses ont un point en commun en 2016: elles ont fait fléchir la numéro un mondiale en finale d’un tournoi du Grand Chelem.

Kerber a vaincu Williams lors des Internationaux d’Australie, avant de s’incliner en finale à Wimbledon face à l’Américaine. De son côté, Muguruza a eu raison de Williams en deux manches lors de la finale des Internationaux de France, sur la terre battue de Paris.

Quatorze autres joueuses classées parmi les 20 meilleures au monde ont annoncé leur présence à Montréal et trois d’entre elles seront à l’oeuvre dès lundi. La Tchèque Petra Kvitova, 12e tête de série et double championne à Wimbledon, croisera le fer avec la Polonaise Magda Linette en soirée, sur le court central.

L’Australienne Samantha Stosur (13e), une autre ex-championne d’un tournoi du Grand Chelem, livrera bataille à la Britannique Heather Watson tandis que l’Ukrainienne Elina Svitolina (17e) se mesurera à l’Américaine Jennifer Brady, issue des qualifications.

Trois Canadiennes prendront part au tournoi, mais une seule sera en action lundi. La Montréalaise Françoise Abanda, bénéficiaire d’un laissez-passer des organisateurs, affrontera la Chinoise Saisai Zheng sur le court central, immédiatement après le duel entre Kvitova et Linette.

Eugenie Bouchard et Aleksandra Wozniak disputeront leur match de premier tour mardi, contre Lucie Safarova et Sara Errani, respectivement.

De grands absents

Au même moment, Toronto accueillera le volet masculin et le numéro un mondial Novak Djokovic, finaliste à Montréal il y a un an. Toutefois, le tournoi sera privé de trois des plus grands noms du tennis masculin puisque Andy Murray, Roger Federer et Rafael Nadal ont décidé de faire impasse.

Les deux premiers ont préféré économiser leur énergie en vue des Jeux olympiques et des Internationaux des États-Unis. Quant à Nadal, il se remet d’une blessure à un poignet qui l’a forcé à se retirer des Internationaux de France plus tôt cette saison. Il espère reprendre le collier lors des Jeux de Rio.

Ces désistements pourraient faciliter la tâche à Milos Raonic, finaliste à Wimbledon et l’un des six Canadiens inscrits au tableau principal. Mais pour faire son chemin jusqu’à la finale à Toronto, Raonic pourrait devoir croiser le fer avec Djokovic en demi-finale.

Quatre des six Canadiens inscrits joueront dès lundi, dont deux en soirée sur le court central.

Le jeune espoir Denis Shapovalov, champion du volet junior à Wimbledon il y a à peine deux semaines, aura tout un défi alors qu’il affrontera le talentueux mais énigmatique Nick Kyrgios, 11e tête de série.

Frank Dancevic complétera le programme de la soirée en se mesurant à l’Américain Sam Querrey, le tombeur de Djokovic à Wimbledon cette saison.

Note aux lecteurs: Correction du nom de Magda Linette au 5e et 7e paras.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!