Les Lions du Lac Saint-Louis ont vaincu l’équipe du Centre-du-Québec par la marque de 8-1 lors de la 51e Finale des Jeux du Québec hier au complexe Claude-Robillard. La formation dont la majorité des joueuses viennent de L’Île-Perrot poursuit sa lancée, puisqu’elle cumule une fiche de zéro défaite depuis le début de la saison.

«On n’avait peur que les filles arrivent ici trop confiantes, à cause de notre très bon début de saison, mais ça s’est très bien passé», indique entraîneur-chef de l’équipe de softball, Danny Rozon.

Ce dernier a pu compter sur ses vétéranes pour mener l’équipe à la victoire durant les jeux. La lanceuse Sophie Farigliano, aidée par une performance remarquable de Marie-Pier Crête ont fait la différence selon lui.

«C’était juste trop malade. On avait un objectif et c’était gagner les Jeux du Québec», s’exclame la joueuse Crête, après avoir reçu sa médaille. À 16 ans, elle en est à sa deuxième participation aux Jeux du Québec. Elle était dans l’équipe de hockey lors de la dernière finale d’hiver.

Participer à cette compétition provinciale a énormément favorisé l’esprit d’équipe ainsi que la chimie entre les joueuses d’après M. Rozon.

«Même en tant qu’entraîneur, c’est une très belle expérience les jeux. Il faut les vivre une fois dans notre vie ça c’est certain», souligne-t-il.

Bien qu’ils aient été victorieux aux Jeux du Québec, les Lions poursuivent leur saison cet été.

Infos: ici.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!