Archives Métro

Le controversé projet immobilier Valencia fait encore parler de lui. Les services juridiques de la Ville seront mandatés pour forcer le promoteur à respecter certaines conditions relatives à l’accord de développement de ce projet situé dans l’arrondissement Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles.

En avril, l’émission Enquête de Radio-Canada avait révélé que le terrain avait probablement été vendu à rabais. Il avait été acheté 7,7 M$ dans les années 1980 par la Ville et pourtant revendu 1,5 M$, 15 ans plus tard, au groupe Petra St-Luc qui n’avait pourtant pas fait l’offre la plus intéressante.

Le dossier a été transmis par le Contrôleur général de la Ville à l’escouade Marteau L’ancien directeur général de l’arrondissement, Pierre Santamaria, pourrait être directement éclaboussé.

En attendant les résultats de l’enquête, la Ville doit agir sur un autre front. En effet le promoteur n’a pas construit certains lots dans les délais requis. Sur les 108 lots qui devaient être construits dans un délai de 30 mois, 24 manquent à l’appel.

L’objectif de ces démarches est de «s’assurer que le promoteur respectera l’entente de développement et que les immeubles seront complétés comme prévu», indique François Goneau, un des porte-paroles de la Ville. Le promoteur aura 60 jours pour se conformer.

Aussi dans Montréal :

blog comments powered by Disqus