OTTAWA — Les libéraux fédéraux doivent annoncer lundi qu’ils vont de l’avant avec un programme destiné à venir en aide aux gens vulnérables à la radicalisation dans le but de prévenir des gestes terroristes.

Le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, discutera du programme lors d’une visite d’un centre de prévention de la radicalisation à Montréal. Les détails du programme devraient être connus à une date ultérieure.

La semaine dernière, M. Goodale avait fait valoir l’importance d’identifier les gens vulnérables à la radicalisation et de trouver la meilleure manière de prévenir à la source des situations comme celle de la mort d’un homme à Strathroy, en Ontario, soupçonné d’avoir planifié une attaque terroriste.

Le gouvernement libéral a semblé aussi la semaine dernière s’interroger sur le fait que c’est le FBI, l’agence fédérale d’enquête des États-Unis, qui a détecté le complot terroriste allégué ayant mené à la mort d’Aaron Driver.

M. Goodale a cherché à expliquer par communiqué, dimanche, que les autorités canadiennes travaillaient constamment avec leurs alliés pour identifier les menaces terroristes potentielles.

Le ministre doit aussi annoncer lundi que le gouvernement fédéral procédera à la construction de nouveaux établissements pour la détention par les autorités de l’immigration.

Une enquête de la Croix-Rouge en 2014 avait montré des problèmes dans ces établissements pour les demandeurs d’asile, incluant une surpopulation et des soins de santé inadéquats.

Note aux lecteurs: Une version précédente disait que Goodale allait annoncer les détails d’un programme de radicalisation. Il en sera question, mais les détails seront connus plus tard.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!