Pixabay

MONTRÉAL — Le nombre de fumeurs de cigarettes a continué à diminuer au Canada entre 2013 et 2015, mais on note une légère augmentation chez les gens âgés de 20 à 24 ans.

Les données rendues publiques par Statistique Canada mercredi démontrent qu’en 2015, 13 pour cent des Canadiens de 15 ans et plus, soit 3,8 millions de personnes, fumaient la cigarette, comparativement à 14,6 pour cent — ou 4,2 millions de Canadiens — en 2013.

Parmi ces fumeurs, 2,8 millions (9,3 pour cent) se disaient fumeurs quotidiens, ce qui est un recul par rapport à 2013, alors que le nombre de fumeurs occasionnels est demeuré stable à 3,7 pour cent.

À l’échelle provinciale, le Québec et le Nouveau-Brunswick se classent ex-aequo au sixième rang, avec une proportion de 14,2 pour cent de fumeurs qui est légèrement au-dessus de la moyenne nationale.

C’est en Colombie-Britannique que les taux les plus faibles ont été observés (10,2 pour cent), suivi de l’Ontario (11,3 pour cent), alors que les taux les plus élevés ont été enregistrés à Terre-Neuve-et-Labrador (18,4 pour cent) et en Nouvelle-Écosse (17,8 pour cent).

La situation demeure préoccupante dans la tranche des 20 à 24 ans. D’une part, c’est là que l’on retrouve la plus grande proportion de fumeurs, à 18,5 pour cent. D’autre part, la proportion de fumeurs y a augmenté de 17,9 pour cent à 18,5 pour cent.

À titre comparatif, on note une baisse de 10,7 à 9,7 pour cent de fumeurs chez les 15 à 19 ans, qui demeurent le groupe d’âge où le tabagisme est le plus faible et la plus forte baisse a été notée chez les 25 ans et plus, la proportion de fumeurs passant de 14,6 à 12,7 pour cent entre 2013 et 2015.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus