Archives Métro

MONTRÉAL — Selon un sondage réalisé pour le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD), un consommateur sur trois profitera des soldes de l’Après-Noël.

Si plus des deux tiers de ces achats seront réalisés en magasin, le commerce électronique profitera néanmoins aux détaillants d’ici, avec 57 pour cent des Québécois qui envisagent de consulter leurs sites — une proportion supérieure à celle d’Amazon.

Pour l’occasion, les consommateurs prévoient dépenser 244 $ en moyenne, révèle le sondage mené en ligne auprès de quelque 1000 personnes.

Le lendemain de Noël, connu sous le nom de «Boxing Day», n’échappera pas à la popularité considérable qu’ont connue le Vendredi fou et le Cyberlundi cette année, estime le président-directeur général du CQCD, Léopold Turgeon.

«Avec le phénomène des achats en ligne, c’est certain qu’il y a un changement de comportement du consommateur. Mais encore cette année, tout ce qui entoure le « Boxing Day » va être encore populaire», a-t-il prédit en entrevue avec La Presse canadienne.

Il a ajouté que les secteurs les plus populaires seront ceux de l’électronique et de la mode.

Cet achalandage incitera d’ailleurs bon nombre de Québécois à patienter avant de retourner ou échanger les cadeaux ayant connu un moins grand succès, a-t-il souligné.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus