Chris Young Chris Young / La Presse Canadienne

TORONTO — Le gouvernement fédéral soutient qu’il reverra les directives qui interdisent aux fonctionnaires des bureaux de passeports d’assister les personnes handicapées lorsque vient le moment de remplir le formulaire.

Le ministère de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté plaidait jusqu’ici que ces directives visent à éviter la fraude et la fabrication de faux documents. Les personnes qui ne peuvent remplir elles-mêmes le formulaire de demande de passeport doivent donc actuellement être accompagnées d’un proche.

Depuis quelques semaines, deux personnes handicapées en Ontario ont porté plainte à ce sujet, estimant que le système actuel ne leur permettait pas de remplir un formulaire en toute confiance et avec une certaine autonomie dans leur vie quotidienne.

Ainsi, Andrew Gurza, atteint de paralysie cérébrale, avait fait le voyage jusqu’à un bureau des passeports de Toronto tout seul, en transport adapté, le mois dernier, mais il a été informé sur place de la directive. Il a dû rentrer chez lui bredouille, trouver quelqu’un pour l’aider à remplir le formulaire, puis aller au bureau de poste, en fauteuil roulant.

Il espère maintenant que le gouvernement fédéral demandera l’avis de toutes les personnes touchées — celles qui ne peuvent pas écrire ou qui sont aveugles, mais aussi toutes les autres qui vivent avec un handicap.

Le ministère n’a pas donné de détails sur les modifications qu’il pourrait apporter à ces directives, ni précisé s’il y aurait d’abord des consultations publiques.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!