AP Photo/Rahmat Gul

OTTAWA — Un attentat meurtrier au camion piégé à Kaboul a causé des dommages importants dans le quartier diplomatique, notamment au rez-de-chaussée de l’ambassade canadienne.

La ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, a condamné un attentat suicide «lâche» et «traumatisant» ayant tué 90 personnes et blessé des centaines d’autres dans la soi-disant zone diplomatique de la capitale.

Mme Freeland a indiqué que tous les employés de l’ambassade du Canada étaient sains et saufs. La ministre a indiqué par communiqué que le rez-de-chaussée était «lourdement endommagé», mais que le reste de l’immeuble était «pratiquement intact».

La plupart des ambassades à Kaboul se trouvent dans ce secteur, de même que plusieurs institutions gouvernementales importantes — incluant le palais présidentiel.

Mme Freeland a salué «la détermination et le courage inébranlables» des diplomates canadiens et du personnel recruté sur place.

La ministre a tenu à dire que l’Afghanistan pouvait continuer à se fier au soutien du Canada.

«Nos pensées accompagnent les travailleurs de première ligne qui interviennent à la suite de cet événement traumatisant, et nous partageons la peine des familles touchées», a-t-elle affirmé par communiqué.

«Le moment choisi pour commettre ce lâche attentat, pendant le mois sacré du ramadan, était délibéré et visait à toucher des civils et des employés du service extérieur de certains de nos plus proches alliés», a poursuivi la ministre.

Mme Freeland a affirmé que le Canada continuera de travailler avec ses alliés afin de «prévenir l’extrémisme violent et de traduire en justice les responsables de tels actes de violence».

La plupart des victimes sont des civils, incluant des femmes et des enfants, selon le gouvernement afghan.

Neuf gardes de sécurité afghans à l’ambassade américaine figurent parmi les morts.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!