Adrian Wyld/La Presse Canadienne Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette.

QUÉBEC — Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, a dévoilé mardi un plan d’action spécifiquement pour la santé des hommes, lequel est accompagné d’un financement additionnel de 31 millions $ sur cinq ans.

Un peu plus de 25 millions $ iront aux organismes communautaires, qui doivent changer leurs façons de faire, selon le ministre, pour mieux rejoindre la clientèle masculine. Les hommes ont tendance à «consulter tardivement» et sont davantage touchés par certains problèmes tels que divers types de dépendances, le suicide, la dépression en situation de perte, la criminalité, l’itinérance et la violence conjugale, indique un communiqué du ministère.

Les mesures doivent permettre de prévenir ces problèmes et «favoriser leur mieux-être, de même que celui de leur famille et de l’ensemble de la société».

Le plan d’action vise à mieux rejoindre la population masculine par des stratégies de promotion et de prévention, à adapter les services pour en améliorer l’accès et répondre aux besoins des hommes et à «améliorer la compréhension des dynamiques masculines et les pratiques pour répondre aux besoins des hommes».

Actuellement, le budget consacré au bien-être et à la santé des hommes s’établit à 10,2 millions $ annuellement, selon les informations du ministère.

Les 31 millions $ annoncés par Québec seront investis graduellement, passant de près de 1,78 million $ pour l’année en cours à 7,98 millions $ pour chacune des trois dernières années du plan quinquennal.

«Les hommes ont la caractéristique de ne pas chercher spontanément des ressources. C’est un problème. À bien des égards, il faut aller les chercher. Les hommes, que voulez-vous, ils sont comme ça. Alors les organismes communautaires ont besoin d’adapter leur façon de fonctionner, je vous dirais que c’est beaucoup plus leur réseau qui, lui, doit s’adapter», a affirmé M. Barrette aux médias, mardi.

Le soutien aux organismes communautaires s’élèvera à 25,2 millions $ sur cinq ans, tandis que le soutien aux «établissements pour les actions régionales et la recherche» se chiffrera à environ 5,8 millions $.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!