PICTOU, N.-É. – Le musicien folk Dave Gunning pourrait être contraint de verser de l’argent à la Monnaie royale canadienne (MRC), à cause de l’hommage qu’il rend au sou noir.

L’artiste néo-écossais affirme que l’agence fédérale l’a prévenu que son album — qui sera lancé sous peu — enfreint les lois sur le droit d’auteur, car la pochette reproduit des images de la pièce d’un cent.

M. Gunning insiste plutôt sur le fait que son album «No More Pennies» est un hommage à la pièce de monnaie appelée à disparaître. La MRC a cessé de la produire le printemps dernier, mais elle a toujours cours légal.

Le musicien précise que l’agence a accepté de retirer les frais d’administration et de permis pour les 2000 premiers albums produits. En revanche, les 2000 autres disques qu’il produira lui coûteront 1200 $ au total, ou 60 cents chacun.

En réplique à cette amende, M. Gunning demande à ses admirateurs de faire don de leurs sous noirs, qu’il enverra ensuite à la Monnaie royale.

À la MRC, la porte-parole Christine Aquino explique que l’agence n’écarte pas la possibilité de retirer les frais, mais ajoute qu’elle souhaite également protéger sa propriété intellectuelle.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus