Archives Métro

OTTAWA – Une entreprise du secteur éolien soutient qu’il y a deux poids deux mesures dans l’étude par le gouvernement canadien des impacts sur la santé de l’énergie éolienne et de l’exploitation des sables bitumineux.

La ministre fédérale de la Santé, Leona Aglukaak, a annoncé l’été dernier la mise en branle d’une étude de 1,8 million $ sur les effets des éoliennes sur la santé.

Lorsque John Andrews, de la compagnie IPC Energy en Ontario, a questionné le ministère à propos d’études semblables sur les sables bitumineux, on lui aurait répondu que ce type de production d’énergie était de juridiction provinciale.

Or, M. Andrews fait valoir que l’énergie éolienne est également entièrement réglementée par les provinces.

L’utilisation de l’énergie éolienne est fort controversée en Ontario. Les conservateurs de la province ont insisté sur l’imposition d’un moratoire sur tous les nouveaux projets.

Aussi dans National:

blog comments powered by Disqus