WASHINGTON – Le fabricant des lotions solaires Banana Boat a rappelé vendredi une partie de ses produits en vaporisateur à cause d’un risque d’incendie lors de l’application de la lotion. Des utilisateurs ont littéralement pris en feu après avoir appliqué le produit, notamment un Canadien.

L’entreprise Energizer Holdings retire des tablettes plus d’une vingtaine de types de lotions UltraMist parce que le produit peut prendre feu s’il est exposé à une flamme.

Les produits rappelés comprennent notamment les lotions UltraMist Sport, UltraMist Ultra Defence et UltraMist Kids.

Un porte-parole de l’entreprise a indiqué que cinq personnes avaient pris feu en appliquant la lotion l’an dernier. Quatre cas de brûlures ont été rapportés aux États-Unis et un au Canada.

Plus de 20 millions d’unités des lotions UltraMist ont été vendues depuis le lancement de la gamme en 2010, selon le porte-parole de l’entreprise.

Dans un communiqué, Energizer Holdings explique que le problème semble provenir de la valve du vaporisateur, qui déverse une trop grande quantité de lotion. La lotion prend donc plus de temps à sécher sur la peau, ce qui augmente le risque d’incendie.

«Si un client est en contact avec une flamme ou une étincelle avant que le produit ait séché sur la peau, il y a un risque potentiel d’incendie», affirme l’entreprise.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!