OTTAWA – Un comité des Communes a émis des remontrances destinées au Tribunal des Anciens combattants, qui reçoit les plaintes des vétérans à propos de leurs pensions et prestations.

Le comité multipartite a demandé mardi au tribunal de réévaluer l’indépendance des personnes recevant les plaintes et de revoir les règles entourant les preuves sur lesquelles s’appuient les décisions.

Des anciens combattants, des associations de vétérans et même d’anciens membres du comité de direction du tribunal se sont plaints du fait que d’ex-soldats subissaient un traitement péjoratif et devaient répondre à des demandes déraisonnables pour prouver que leurs handicaps ou maladies étaient liés à leur passé dans l’armée.

Plusieurs anciens combattants considèrent le tribunal comme un endroit commode pour recaser des politiciens partisans, et se plaignent de commentaires désagréables, d’un manque de sympathie et d’un processus bureaucratique apparemment sans fin.

Le comité a entendu près de huit heures de témoignages de la part de détracteurs et de membres du tribunal eux-mêmes. L’ancien membre du tribunal Harold Leduc a affirmé, plus tôt cette année, que l’organisme fédéral avait un préjugé défavorable contre les réclamations des anciens combattants.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!