OTTAWA – Amnistie Internationale affirme que le Canada bloque les tentatives de dédommager trois hommes torturés en Syrie — ignorant de ce fait une recommandation clé du Comité des Nations unies contre la torture.

Dans un document transmis au comité de l’ONU, le groupe de défense des droits de la personne se dit «profondément inquiet» du fait que le Canada n’ait pas répondu à l’appel du comité pour dédommager Abdullah Almalki, Ahmad El-Maati et Muayyed Nureddin.

Les trois Arabos-Canadiens ont été brutalisés dans des prisons syriennes, en partie en raison de failles de la part d’agences canadiennes.

Dans son rapport de juin 2012, le comité de l’ONU avait critiqué plusieurs aspects du système judiciaire canadien, incluant des mesures envisagées pour les demandes de statut de réfugié, et le recours aux certificats de sécurité pour déporter des résidents qui ne sont pas citoyens canadiens.

Le comité demandait également au Canada de répondre aux principales inquiétudes et recommandations d’ici le 1er juin de cette année.

Une réunion devrait être tenue vendredi à Genève pour évaluer les progrès du Canada.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!