TORONTO – Le premier ministre ontarien Dalton McGuinty a laissé entendre qu’il n’est pas du tout pressé d’organiser une élection complémentaire dans la circonscription de Kitchener-Waterloo dans l’espoir d’obtenir un gouvernement majoritaire.

En vertu des règles, M. McGuinty peut attendre six mois avant de déclencher cette élection partielle, mais il a dit vouloir laisser les électeurs apprivoiser le fait que leur députée provinciale vient de démissionner.

Le premier ministre affirme de plus qu’il n’avait pas d’intention cachée quand il a offert à la députée conservatrice Elizabeth Witmer un poste de haut fonctionnaire.

Le Parti libéral est passé à un siège de décrocher une majorité lors des élections générales d’octobre dernier, mais M. McGuinty a soutenu mardi que ses intentions étaient sincères lorsqu’il a nommé Mme Witmer, la semaine dernière, à la tête de la Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail.

Quelques minutes plus tôt, toutefois, il avait indiqué que la notation de l’Ontario a été revue à la baisse la semaine dernière en raison de préoccupations associées au gouvernement minoritaire.

Les conservateurs et les néo-démocrates sont d’avis que Mme Witmer a été nommé à ce poste par un gouvernement libéral qui cherche désespérément à retrouver sa majorité.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!