OTTAWA – Le ministre de la Défense nationale, Peter MacKay, a dû présenter des excuses après la publication d’un livret par son ministère qui montre une photo de l’ancien colonel Russell Williams, condamné à l’emprisonnement à perpétuité pour deux meurtres sordides.

Dans un communiqué émis tard, mercredi, le ministre MacKay affirme qu’il communiquera avec les familles des victimes de l’assassin afin de leur présenter ses plus sincères excuses au nom de toute la famille militaire canadienne.

Russell Williams, qui a déjà été perçu comme une étoile montante des Forces armées canadiennes, dirigeait l’importante base de Trenton, en Ontario, lorsqu’il a été arrêté pour les meurtres de la Caporale Marie-France Comeau et de Jessica Lloyd. Il a plaidé coupable et a été condamné à l’emprisonnement à vie, en octobre 2010.

Il a aussi été trouvé coupable et condamné pour agressions sexuelles et pour une multitude d’introductions par effraction.

Après ses condamnations, les Forces armées canadiennes l’ont chassé de leurs rangs et, dans un geste inusité, ont brûlé son uniforme militaire.

Peter MacKay a dit avoir ordonné la destruction de tous les livrets aussitôt qu’il a appris que l’ancien colonel Williams y figurait. Il a aussi réclamé la tenue d’une enquête pour connaître l’explication de cette gaffe et pour s’assurer qu’elle ne se reproduise plus.

-

Aussi dans National:

blog comments powered by Disqus