MONTRÉAL – Les négociations sur un plaidoyer de culpabilité de l’ex-conseillère financière Carole Morinville ont échoué.

Mme Morinville subira donc son enquête préliminaire en 2013, selon ce qui a été annoncé vendredi au Palais de justice de Montréal. La date exacte de sa comparution n’a pas encore été fixée.

Elle a déjà plaidé non coupable à des accusations de fraude, d’entrave à la justice et de fabrication de faux documents.

Selon l’Autorité des marchés financiers (AMF), au moins une soixantaine d’investisseurs ont perdu quelque 3,5 millions $ en raison de ses malversations.

En octobre dernier, Carole Morinville a été trouvée coupable de quatre infractions par la Chambre de sécurité financière, qui l’avait radiée provisoirement en juillet 2010. (Collaboration Philippe Bonnevile Cogeco Nouvelles)

-

Aussi dans National:

blog comments powered by Disqus