Sean Kilpatrick/PC Le député conservateur pro-vie Stephen Woodworth

OTTAWA – Certains espéraient expédier la question, elle traînera vraisemblablement jusqu’à l’automne. La dernière heure de débat d’une motion touchant l’avortement a été déplacée de l’ordre de priorité de la Chambre des communes et donc remise à plus tard.

Le député conservateur Stephen Woodworth à l’origine de cette initiative a expliqué mercredi que sa mère était gravement malade. Conséquemment, une motion émanant d’un autre député, le libéral Scott Brison, sera débattue au moment où la sienne devait l’être, soit jeudi en fin d’après-midi.

M. Woodworth, un député pro-vie d’arrière-ban, souhaite qu’un comité soit créé pour étudier le moment où le foetus devient un «être humain». Le député ontarien trouve archaïque la définition actuelle du Code criminel, qui stipule qu’un enfant devient un être humain «lorsqu’il est complètement sorti, vivant, du sein de sa mère».

Plusieurs voient dans sa démarche une tentative pour rouvrir le débat sur l’avortement, même si le premier ministre Stephen Harper a à maintes reprises signifié qu’il n’avait pas l’intention de rouvrir une telle boîte de pandore.

M. Harper a d’ailleurs clairement dit qu’il allait voter contre la motion de son député.

Une première heure de débat a d’abord eu lieu à Ottawa le 26 avril. Si la deuxième heure n’avait pas été reportée, le vote final aurait probablement eu lieu le 13 juin et l’affaire aurait été tranchée.

Comme la session parlementaire ne devrait pas s’étirer au-delà du 22 juin et que la motion de M. Woodworth figure désormais au quatorzième rang des affaires émanant des députés, la question ne sera sans doute pas débattue avant la reprise des travaux en septembre.

Tant le Nouveau Parti démocratique (NPD) que le Bloc québécois voteront unanimement contre la motion C-312, alors que le Parti libéral laissera ses députés voter selon leur conscience.

Les conservateurs ne devraient pas imposer de ligne de parti, mais selon certaines rumeurs, les proches de M. Harper tenteraient d’influencer le caucus pour s’assurer que la motion de M. Woodworth soit battue.

La Fédération des femmes du Québec (FFQ) s’est réjouie du report du débat.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!