TORONTO – Un nouveau rapport de l’Université Queen suggère que l’inactivité physique coûte des milliards $ par année.

Au dire de l’auteur de l’étude, Ian Janssen, les coûts directs et indirects reliés à l’absence d’activité physique ont ainsi atteint 6,8 milliards $ en 2009, ou approximativement 3,7 pour cent de tous les coûts en santé.

Les calculs de M. Janssen incluent le prix de sept maladies chroniques dont les symptômes sont exacerbés par un mode de vie sédentaire, ainsi que la perte de productivité causée par les gens obligés de prendre du repos à cause de ces maladies.

Selon le chercheur, l’absence d’activité physique peut coûter autant, sinon plus au système que le tabagisme, la consommation d’alcool et l’obésité. Il affirme également que les niveaux d’activité des Canadiens ne font que diminuer d’année en année.

M. Janssen a effectué ses calculs en intégrant les données de Statistique Canada sur les niveaux d’activité des Canadiens, des recherches sur les risques de développement de maladies chroniques et des informations provenant de Santé Canada sur le coût de traitement de ces maladies.

Aussi dans National:

blog comments powered by Disqus