Mulcair. La Presse Canadienne

OTTAWA – Les responsables du Nouveau Parti démocratique (NPD) du Canada ont lancé la plus importante campagne publicitaire en période non-électorale de leur histoire, afin de présenter leur nouveau leader.

Un message publicitaire de langue française mettant en vedette Thomas Mulcair est apparu sur les écrans de télévision du Québec jeudi. Des publicités en anglais suivront au retour du congé pascal.

Le message, d’une durée de 30 secondes, montre M. Mulcair roulant les manches de sa chemise, regardant en direction de la caméra et déclarant : «On continue».

Le nouveau chef affirme qu’«un gouvernement qui écoute les Québécois, une économie plus verte et plus prospère pour tout le monde, c’est possible».

Il conclut en disant: «on a une vision, on a un but : bâtir l’avenir ensemble».

Selon Chantal Vallerand, directrice nationale du NPD, M. Mulcair et «son message positif de combattre pour le peuple» sera diffusé dans toutes les régions du Québec, sur le web et lors d’émissions attirant de fortes d’écoutes telles «Tout le monde en parle».

Elle a ajouté que «contrairement aux précédents chefs de l’opposition, les néo-démocrates ne resteront pas inactifs à attendre les attaques des conservateurs».

Les conservateurs ont contribué à démolir l’image des deux derniers leaders du Parti libéral du Canada, Stéphane Dion et Michael Ignatieff, avec des campagnes publicitaires agressives qui les présentaient, respectivement, comme une personne qui «n’est pas un leader» et «quelqu’un qui ne fait que visiter» le Canada. Ces messages publicitaires ont aidé à créer une impression négative des deux leaders avant qu’ils aient une chance de se vendre auprès des Canadiens.

Les néo-démocrates espèrent que leurs messages permettront de définir leur nouveau leader sous un jour favorable avant que les conservateurs ne puissent le présenter sous un angle négatif.

«Le parti avait déjà pris la décision, que peu importe qui serait le prochain chef, on n’attendrait pas les attaques inévitables des conservateurs avant de commencer nous-mêmes à définir qui était notre prochain chef», a expliqué M. Mulcair en point de presse jeudi.

La publicité, qualifiée par M. Mulcair de «simple», mais efficace pour définir son leadership, avait déjà été mises sur les rails par des responsables du parti quand il a été élu pour succéder à Jack Layton.

«Je vous avoue que je me suis assis, j’ai regardé ça avec eux, les décisions étaient bel et bien prises, les contrats avaient été donnés», a-t-il signalé.

Le NPD refuse de dire combien il a payé pour ces messages, mais a admis qu’il s’agissait de «la plus importante campagne publicitaire produite en période non-électorale» dans l’histoire du NPD.

Le message de langue française semble destiné à rappeler aux Québécois qu’ils sont toujours chez eux au sein du NPD, malgré le décès inattendu du prédécesseur de M. Mulcair, Jack Layton. C’est en grande partie grâce au pouvoir d’attraction de M. Layton que la population du Québec a élu 59 candidats du NPD lors du scrutin du 2 mai, propulsant ce parti au rang d’opposition officielle pour la première fois de ses 51 ans d’histoire.

M. Mulcair, député d’Outremont et un ancien ministre au sein du gouvernement du Québec, a remporté le congrès à la chefferie du NPD, le 24 mars, en grande partie parce qu’il était perçu comme le candidat le mieux placé pour maintenir la nouvelle base du parti au Québec.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!