AFP Relaxnews Bob Dylan

Le chanteur folk américain Bob Dylan a reçu le prestigieux prix Nobel de littérature jeudi. Si sa victoire a été très bien accueillie par un grand nombre de ses fans, dont le président américain Barack Obama, des auteurs sont frustrés de cette nomination.

«Félicitations à l’un de mes poètes favoris, Bob Dylan, pour un prix Nobel bien mérité», a déclaré le président Obama, sur Twitter.

Toutefois, cet avis n’est pas partagé par l’écrivain écossais Irvine Welsh, notamment auteur de Trainspotting. «Je suis un fan de Dylan, mais c’est un prix maladivement nostalgique qui est sorti des prostates rances de hippies séniles», a-t-il pesté sur Twitter.

Le romancier français et membre de l’académie du prix Goncourt Pierre Assouline croit pour sa part que le choix de Dylan est ridicule. «Lui attribuer le Nobel de littérature, c’est affligeant, a-t-il déclaré à l’AFP. J’aime Dylan, mais il n’a pas d’oeuvre. Je trouve que l’Académie suédoise se ridiculise. C’est méprisant pour les écrivains.»

Sur les réseaux sociaux, plusieurs personnes ont soulevé le paradoxe de remettre le Nobel à Bob Dylan, quand des écrivains renommés comme Jorge Luis Borges n’ont jamais été récompensés.

Aussi dans Culture :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!