2016 a été une année en dents de scie pour le show-business québécois. Retour sur les événements marquants des 12 derniers mois.

showbizz_mike-ward_c100Mike Ward
En juillet, l’humoriste était condamné à verser 35 000 $ à Jérémy Gabriel en dommages moraux et punitifs par le Tribunal des droits de la personne pour ses numéros sur celui qu’on surnomme «le petit Jérémy» et qui est atteint du syndrome de Treacher Collins. En octobre, on a appris qu’il pourrait faire appel de cette décision. En mai dernier, alors qu’un de ses sketchs venait d’être censuré par le diffuseur du gala Les Olivier, il décidait de 
boycotter la soirée. Pour exprimer leur solidarité, des humoristes 
se sont présentés avec un X rouge 
sur la bouche. Ils sont tous montés sur scène pour récupérer le prestigieux trophée Olivier de l’année 
que Mike Ward a remporté.

showbizz_safia-nolin_c100Safia Nolin
Au dernier 
gala de l’ADISQ, 
la chanteuse 
s’est présentée 
sur le tapis rouge vêtue d’un jeans taille haute et d’un chandail vintage sur lequel on pouvait voir une photo de Gerry Boulet. Sa tenue, considérée par plusieurs comme 
inappropriée pour un gala télévisé, 
a fait l’objet de messages (haineux, vulgaires et déplaisants) sur les réseaux sociaux. Plusieurs hommes étaient vêtus de la même façon, mais ils n’ont pas été la cible des mêmes commentaires. C’est pourquoi la 
communauté artistique s’est rapidement ralliée derrière Safia et a pris 
sa défense. Il ne faut pas oublier que, ce soir-là, la chanteuse est montée 
sur scène pour récupérer le trophée de la Révélation de l’année.

Jutra biographyClaude Jutra
Au début du 
mois de février, quelques semaines avant la tenue du gala annuel récompensant les artisans du cinéma québécois, une annonce ébranle la communauté artistique: Claude Jutra aurait 
eu des relations avec des mineurs. C’est une biographie de l’auteur 
Yves Lever qui a levé le voile sur 
un secret apparemment pas si secret que ça. À la suite de cette controverse, les organisateurs du gala 
des Jutra ont décidé d’en changer 
le nom. Le 20 mars dernier, les artistes étaient donc conviés au Gala du cinéma québécois (nom temporaire). La prochaine soirée, renommée 
Gala Québec Cinéma, sera présentée en juin 2017. Des trophées Iris 
y seront décernés.

showbizz_coeur-de-pirate_c100Cœur de pirate
C’est dans 
un texte publié sur la plateforme Noisey que 
la chanteuse québécoise a 
fait son coming out cet été, annonçant qu’elle était «queer». À la suite de la fusillade meurtrière survenue dans un bar d’Orlando, en Floride, la chanteuse se sentait «hypocrite» et voulait finalement dire qui elle était vraiment. Sa déclaration a d’ailleurs ouvert un grand débat sur le sens de «queer», mot que plusieurs entendaient pour la première fois. Béatrice Martin a par le fait même annoncé qu’elle n’était plus en couple avec le père de sa fille, le tatoueur français Alex Peyrat. Elle a par la suite été liée à l’artiste transgenre Laura Jane Grace, chanteuse du groupe punk Against Me!.

Celine DionCéline Dion
L’année a 
commencé sur 
une note plus 
sombre pour Céline Dion, qui 
a passé beaucoup de temps dans son Québec natal. 
À la suite de la mort de son mari René Angélil, la chanteuse est venue à Mont-réal afin de recevoir les condoléances du public, à la basilique Notre-Dame, 
à la fin janvier. Quelques mois plus tard, c’est sur une note plus joyeuse qu’elle est revenue au Québec, afin 
d’y donner une série de 16 spectacles 
à Montréal, Québec et Trois-Rivières. 
La chanteuse a aussi sorti un album 
en français, Encore un soir. Pour clore une année chargée, Céline a effectué une rare visite à l’un des plus populaires galas québécois, celui de l’ADISQ, 
pour accepter un Félix hommage 
remis à René Angélil à titre posthume.

Aussi dans Culture :

blog comments powered by Disqus