Même si la belle saison nous incite davantage à aller jouer dehors qu’à rester assis devant la télévision, il est fini, le temps où aucune émission digne d’intérêt ne garnissait les grilles horaires des différentes chaînes. Métro jette un coup d’œil sur quelques nouveautés à surveiller et sur des retours à ne pas manquer au petit écran américain.

Des retours

2015 Los Angeles Film Festival - Premiere Of MTV And Dimension TV's "Scream" - Red Carpet

Scream
Vous le savez peut-être si vous lisez régulièrement Métro : l’équipe compte beaucoup de fans de cette série-bonbon qui reste fidèle à l’esprit des films de Wes Craven dont elle est inspirée, tout en ajoutant des éléments plus actuels façon Pretty Little Liars ou Gossip Girl. Le résultat : un vrai plaisir coupable fait de trahisons d’adolescents, de meurtres sanglants et de personnages louches au passé douteux. On a hâte de voir où nous mènera la seconde saison, maintenant qu’on connaît le(s) coupable(s) de la première…

Sur Netflix dès mardi

The 75th Annual Peabody Awards Ceremony - Arrivals

Mr. Robot
Sans contredit le grand succès télévisuel de l’été dernier, Mr. Robot suit Elliot (Rami Malek), un jeune ingénieur en sécurité informatique souffrant de troubles d’anxiété sociale, qui est recruté par un groupe de hackers anarchistes qui s’en prend aux banques. Les fans attendent impatiemment de savoir qui donc a frappé à la porte d’Elliot à la fin d’une première saison complexe, passionnante, dont l’esthétique rappelle parfois celle des films de Stanley Kubrick. La seconde saison comptera de nouveaux personnages interprétés par Sandrine Holt (Fear the Walking Dead), Craig Robinson (The Office) et Grace Gummer (Extant).

À Showcase dès le 13 juillet à 22 h

CAHIER Télé Orange is The-New Black 4_c100

Orange Is the New Black
«C’est comme les Hamptons, mais en horrible», dit Nicky (Natasha Lyonne) dans la bande-annonce de la quatrième saison de l’émission à succès de Netflix. Mais horrible ou pas, les fans n’auront pas moins de plaisir à retrouver leurs détenues préférées au pénitencier de Litchfield, surtout celles qui s’inquiètent de savoir ce qui est arrivé à Alex Vause (Laura Pepon) à la fin de la saison 3… Chose certaine, étant donné que trois autres saisons ont été commandées par Netflix, les détenues ne sont pas arrivées au bout de leurs… peines.

Sur Netflix dès le 17 juin

Des nouveautés

CAHIER_Brain Dead_c100

BrainDead
Si vous faites partie des fans qui se désolent de la fin de la série The Good Wife, alors vous pourrez vous consoler (un peu) cet été avec le thriller/drame/comédie BrainDead, signé par les créateurs de la série judiciaire, Robert et Michelle King. BrainDead mettra en vedette Mary Elizabeth Winstead, vue récemment dans 10 Cloverfield Lane, qui joue une jeune femme ayant décroché son premier boulot sur la colline parlementaire à D.C… et qui découvre que le gouvernement a cessé de fonctionner, puisqu’une entité extraterrestre se nourrit des cerveaux d’un nombre grandissant de membres du Congrès. On est loin des histoires d’amour d’Alicia dans The Good Wife, mais notre curiosité est piquée!

À CBS dès le 13 juin à 22 h

CAHIER Télé Roadies 02_c100

Roadies
Luke Wilson et Carla Gugino sont les têtes d’affiche de cette série qui ne tourne pas, elle, autour des têtes d’affiche, mais plutôt autour de ceux qui travaillent dans leur ombre: les «roadies», ces employés et techniciens qui accompagnent les musiciens en tournée. La bande-annonce de cette première télésérie créée par Cameron Crowe évoque bien évidemment son Almost Famous, et c’est suffisant pour nous donner envie de regarder la série.

À Showtime dès le 26 juin à 22 h

Marc Jacobs Beauty Velvet Noir Mascara Launch Dinner

Stranger Things
Winona Ryder s’est faite plutôt discrète ces dernières années. Aussi, on se réjouit à l’idée de la revoir dans ce qui est décrit comme un «drame surnaturel», Stranger Things. Cette minisérie se déroule en 1983 en Indiana, et la vedette d’Edward Scissorhands y joue Joyce Byers, mère de famille dont un des deux fils disparaît dans des circonstances mystérieuses. L’enquête sur sa disparition mettra au grand jour des expériences gouvernementales top secrètes, une petite fille aux pouvoirs étranges et bien d’autres choses… Tous les ingrédients sont réunis pour ce que les scénaristes et réalisateurs Matt Duffer et Ross Duffer (Wayward Pines) ont décrit comme une «lettre d’amour aux films cultes des années 1980».

Sur Netflix dès le 15 juillet

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!